×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Covid-19 - Enquête L’Economiste Sunergia: De mars à septembre, le modèle social s’est dégradé

Par Nadia SALAH | Edition N°:5846 Le 18/09/2020 | Partager
Jamais autant de défiance…
… Jamais autant de dépenses

On l’avait bien deviné, mais maintenant les chiffres sont là: en moins de cinq mois l’opinion publique du Maroc est passée de l’approbation quasi absolue à la condamnation pratiquement absolue aussi, envers la stratégie de lutte contre la Coronavirus.

On peut penser qu’une approbation à 88% vienne aussi de la confiance faite naturellement au Souverain, présent pour la mise en place du système. Au Maroc ce sont des choses qui comptent.

covid-modele-social-046.jpg

En moins de 5 mois, les jugements sur la politique sanitaire face à la Coronavirus, se sont parfaitement inversés.

Durant ces cinq mois, d’avril à fin août, personne au gouvernement n’a fait attention aux signaux faibles. Les lecteurs de L’Economiste peuvent les retrouver tout au long des enquêtes effectuées par Sunergia.  Par exemple, dès la fin mai, 60% des gens avaient vu leur revenu se réduire.

C’était beaucoup de familles qui tôt ou tard tomberaient dans l’échelle sociale. Et ce sans compter la production de richesses en berne. Il ne serait pas raisonnable d’attendre aujourd’hui que ces familles approuvent la stratégie gouvernementale. Les avis des gens se sont retournés d’autant plus fortement que la stratégie mise en place ne produit pas ses effets.

Plus grave, elle a dérapé à partir de juillet 2020 avec des progressions exponentielles des contaminations. Et une progression des décès, fort heureusement, plus lente. Pour l’instant, ces deux phénomènes ne sont pas expliqués par le ministère de la Santé. Point qui renforce le camp des critiques: les éléments de jugement utilisés par le conseil scientifique ne sont pas fournis au public, ne font l’objet que de très rares débats, où trop d’experts fuient leurs responsabilités (Voir néanmoins L’Economiste du 16 septembre 2020 réunissant sept experts).

Face à des chocs de cette envergure, le modèle social d’aujourd’hui n’est plus celui de mars dernier, juste avant l’arrivée du virus. Il s’est construit spontanément.
On ne connaît pas encore ce nouveau modèle, qui n’est pas celui de la Commission Benmoussa. Sous l’effet des appauvrissements, de la peur et des critiques, les structures sociales ont bougé. Les structures mentales aussi.
 Les enquêtes montrent que ce modèle, nouveau et spontané, aggrave considérablement la défiance envers les autorités gouvernementales. Alors même qu’il n’y a jamais eu autant d’argent public déversé sur la société marocaine.

N.S.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc