×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

OMS/Afrique: L’urgence d’avoir des systèmes plus solides

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5832 Le 31/08/2020 | Partager
Malgré des mesures de riposte, les insuffisances persistent
Un léger ralentissement des cas sur le continent africain

Face à la menace posée par la pandémie Covid-19, les pays africains se mobilisent. Réunis la semaine dernière à l’occasion de la session annuelle du Comité régional de l’Organisation mondiale de la Santé pour l’Afrique, ils ont appelé à œuvrer pour des systèmes de santé plus solides.

Depuis que le continent africain a confirmé ses premiers cas en février, il a enregistré plus de 1,1 million de cas. Selon l’OMS, les gouvernements africains ont renforcé les mesures de riposte. Ils se sont appuyés sur les dispositions prises avant même que le virus n’atteigne le continent, telles que le renforcement de la surveillance, de la détection et des restrictions de mouvement. Toutefois, de nombreuses insuffisances persistent.

«La pandémie a prouvé une fois de plus l’importance d’investir dans les systèmes de santé, de renforcer l’accès équitable aux soins et d’améliorer la préparation à la prévention et au contrôle des épidémies», a indiqué Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Pour cela, il est recommandé aux Etats africains de trouver des moyens d’accroître le financement public. Cela permettrait de développer des systèmes de santé, d’étudier les initiatives visant à améliorer l’accès aux services, d’examiner et d’identifier les investissements nécessaires.

Selon les dernières données hebdomadaires publiées jeudi dernier par le Bureau régional pour l’Afrique de l’OMS, la pandémie continue de ralentir légèrement sur le continent africain. Des tendances confirmées dans plusieurs régions, à l’exception de l’Asie du Sud-Est et de la Méditerranée orientale. Un total de 52.544 nouveaux cas confirmés de Covid-19 et 1.562 nouveaux décès ont été signalés dans 45 pays entre le 19 et le 25 août 2020.

Malgré cette tendance baissière, plusieurs pays ont signalé un grand nombre de cas dont l’Egypte (97.619), le Maroc (54.528), le Nigeria (52.800) et le Ghana (43.717).

F.Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc