×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les masques de protection disponibles en pharmacie!

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5741 Le 15/04/2020 | Partager
Les officines seront servies cette semaine, rassure MHE
Les professionnels espèrent qu’il y en aura en «quantité et qualité»

Sujet de controverse, les masques de protection subventionnés par le Fonds spécial du covid-19 seront bientôt mis en vente dans les pharma­cies. C’est ce qui ressort de la réunion tenue, lundi dernier, entre Moulay Hafid Elalamy et Hamza Guedira, res­pectivement le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique (MICEVN) et le président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP).

Le premier s’est fixé un délai de 48 heures pour démarrer l’opération de vente de masques subventionnés en pharmacie, partout au Maroc. A noter que la production journalière de ces écrans de protection a dépassé, hier 14 avril, les 5 millions d’unités, mais reste toujours en deçà de la demande natio­nale.

Toutefois, MHE, insistant sur les mesures barrières et le confinement, affirme que «les unités de production des masques montent en cadence». «Nous saluons l’engagement et la res­ponsabilité du secteur pharmaceutique dans l’accompagnement des citoyens durant cette période de crise», a-t-il ex­primé à l’issue de sa réunion avec les responsables du CNOP. Et de préciser que «les officines ne disposaient pas des masques de 0,8DH». Rappelons à ce titre que plusieurs accrochages avaient été signalés ici et là concernant ce qui est devenu une «denrée rare», le masque.

Pour y remédier, les pharmacies d’officine ont exprimé leur souhait d’être associés à la distribution. «Nous voulons les recevoir au plus vite pour mieux servir nos clients», indique Ja­lal Bastoun, président de la Chambre syndicale des pharmacies d’officine de Marrakech. Ce dernier «ne cache pas ses craintes quant à la qualité des masques qui devraient être pro­posés en pharmacie… surtout après les vidéos qui sont devenues virales».

«J’espère que les producteurs vont augmenter les quantités produites au quotidien mais aussi en améliorer la qualité», renchérit-il. Et d’ajouter: «Je reste encore perplexe quant à l’entrée en vigueur de l’obligation du port des masques de protection, alors que ceux-ci demeurent introuvables». Même son de cloche auprès de Has­san Ataiche, président de la Chambre syndicale des pharmacies d’officine de Fès, pour qui «le secteur est en ébullition à cause de l’indisponibilité des masques».

«A date d’aujourd’hui, aucune pharmacie de Fès n’a encore reçu le fameux sésame», attestait-il hier, à midi. En attendant, son syn­dicat a lancé une grosse opération de désinfection des pharmacies de la ville en partenariat avec le distributeur Sophasais. «L’opération se poursuivra jusqu’à l’éradication de cette pandé­mie», souligne-t-il.

Visières réutilisables et gels hydroalcooliques… aussi

Par ailleurs, nous avons appris que le département de MHE examine la possibilité de commercialiser des gels hydroalcooliques uniquement dans les pharmacies après les avoir mis en vente aupa­ravant dans les grandes surfaces. Il en est de même pour les visières utilisables, jusqu’à un mois avec désinfection régulière, qui pourraient être proposées en pharmacie de «manière abondante et dans les plus brefs délais». Signalons enfin que la production des visières 100% marocaines a atteint 70.000 unités/jour.

Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc