×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Culture

    Management culturel: Former l’élite de demain

    Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5693 Le 07/02/2020 | Partager
    Une «task force» de professionnels du monde de l'art sur le continent
    Un partenariat entre le MACAAL et l’Université Polytechnique Mohammed VI

    Réunir, des 4 coins du continent, des talents et parcours de grande qualité avec un éventail de profils variés: entrepreneurs, travailleurs indépendants, employés en institution culturelle publique, privée. La première édition du MACAAL Bootcamp, une formation dédiée à renforcer les capacités d’acteurs culturels du continent africain, a réuni les futurs leaders culturels du continent avec des profils initiaux allant de la curation, au management, en passant par de la médiation, de la programmation jusqu'à la résidence d'artistes. 

    management-culturel-093.jpg

    Quelque 19 participants originaires de 13 pays d’Afrique et 13 mentors se sont retrouvés durant quatre jours pour une formation qui s’est tenue au MACAAL, à Marrakech  ainsi que sur le campus de l’UM6P (Université Mohammed VI Polytechnique) de Benguerir (Ph. Ayoub El Bardii)

    En tout ce sont quelque 19 participants originaires de 13 pays d’Afrique et 13 mentors fortement enracinés dans le secteur culturel, qui se sont retrouvés durant quatre jours pour une formation qui s’est tenue au MACAAL (Musée d’art contemporain africain Al Maaden, à Marrakech  ainsi que sur le campus de l’UM6P (Université Mohammed VI Polytechnique) de Benguerir.

    Objectif : Aider à la création d’une «task force» de professionnels prêts pour le monde et connectés à un réseau de leaders. Une initiative inédite en faveur de programmes culturels innovants et structurants en Afrique, renforcée par un partenariat tout aussi inédit entre le Groupe OCP à travers l’Université Polytechnique Mohammed VI, via l’Art Lab et le MACAAL.

    Formée au management artistique et culturel, Meriem Berrada la directrice artistique du MACAAL et responsable des projets artistiques de la fondation Alliances nous en parle.

    meriem-berrada-093.jpg

     Pour Meriem Berrada, cette première édition a permis de dessiner à grands traits des profils professionnels et de faire émerger de nouveaux visages de l’art du continent (Ph. DR)

    - L’Economiste: Mettre en place des formations à l’échelle continentale fait-il partie des missions d’un musée comme le MACAAL?
    - Meriem Berrada:
    Je dirais que la question de la transmission est dans l’ADN du MACAAL et de la Fondation Alliances puisque ses mécènes-fondateurs, Farida et Alami Lazraq ont émis un signal fort à travers le souhait de partager une collection constituée avec passion et au fil de quarante années, avec les publics les plus larges possibles. Depuis que nous avons ouvert le MACAAL en 2016, nous dirigeons notre action vers la conservation, la promotion et la diffusion de la création à travers sa forme la plus connue: l’exposition. Mais si nous voulons garantir impact et pérennité de notre prodigieuse scène artistique, il est nécessaire d’en renforcer les chevilles ouvrières que sont les opérateurs.

    - Selon quels critères s’est faite la sélection des bénéficiaires ?
    - Nous sommes véritablement ravis de la participation exceptionnelle à cette première édition. Communiquer à travers le continent n’est pas aisé mais pas impossible! L’énorme mobilisation quant à la diffusion n’était donc pas vaine puisque nous avons reçu 172 candidatures émanant de 44 pays dont 31 africains. A noter que 30% des candidatures sont parvenues d’Afrique du Nord, 26% de l’ouest, 21% de l’est, 13% d’Afrique australe et 10% centrale. 14% des candidats sont originaires du Maroc (21 candidats), 15 du Nigéria, 14 du Kenya, 12 d’Afrique du Sud, 8 d’Egypte (suivis du Cameroun et de la Tunisie avec 6 postulants chacun, Algérie et Bénin 5, RDC, Ouganda, Ethiopie, Ghana et Mali avec respectivement 4 candidats).
    Pour ce qui est de la sélection des 20 lauréats qui constituent notre première promotion, nous nous sommes particulièrement arrêtées, avec Claire Solery avec qui nous avons développé et conçu le programme, sur les profils de jeunes professionnels en prêtant un soin tout particulier à la capacité du candidat à articuler pratique, vision, besoin et séquençage d'un projet à venir; le besoin immédiat de formation ou de retour sur expérience pour clarifier un présent projet ; la pertinence du Bootcamp dans son entièreté pour le participant,  le potentiel besoin d'opportunités des participants au regard de leurs ressources et présents défis et enfin l’impact des participants sur leur écosystème.

    - Que dire de cette première édition?
    - Que le besoin en formation est, preuve s’il en fallait, criant! Les lauréats ont pu appréhender des contenus sectoriels à travers divers formats - conversations, workshops, masterclasses -,  mais aussi bénéficier de méthodologies souvent réservées au monde économique, aux impératifs de performance et de rentabilité. Les lauréats ont ainsi pu étendre leurs connaissances et construire motivation et esprit d’équipe et bénéficier d’outils nécessaires dans le cadre de contextes professionnels souvent carencés. Outre les contenus développés, le Bootcamp  ambitionne de nourrir une dynamique de réseau nécessaire dans la structuration de l’écosystème culturel de notre continent. Une dynamique enclenchée puisqu’au lendemain de la dernière journée de la formation, notre espace de travail collaboratif numérique est déjà bien alimenté.

    A.Bo

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc