×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Akwa-Chevron: Un géant des lubrifiants est né

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5644 Le 29/11/2019 | Partager
    Offensive à l'export sur 14 pays de l'Afrique du Nord et de l'Ouest
    Un potentiel global estimé à 600.000 tonnes par an
    Une joint-venture 50/50 avec le n°2 américain
    akwa-chevron-044.jpg

    Une joint-venture 50/50 entre Chevron et Akwa pour se positionner en leader sur le marché africain des lubrifiants

    Le groupe Akwa dévoile une stra­tégie pour l'Afrique. Fort de son alliance avec Chevron, le n°2 américain du pétrole et du gaz, Akwa Group affiche ses ambitions d'accélérer son dévelop­pement et se donne de nouveaux élans à l'export à l'échelle du continent.

    En effet, le nouveau pacte de partenariat prévoit un transfert de plus de 100 ans de sa­voir-faire, de la technologie et la R&D de Chevron. Par ailleurs, l'expérience, la proximité, la logistique et le large réseau de distribution d'Afriquia devra accélérer le développement. L'enjeu est de faire jouer des synergies, rehausser les standards qualité, l''automatisme et exporter des gammes de produits pre­mium de Texaco, aux standards interna­tionaux, vers plus de 14 pays identifiés en Afrique du Nord et de l'Ouest.

    Outre le Maroc, les marchés ciblés sont l'Algé­rie, la Tunisie, la Mauritanie, le Sénégal, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Bur­kina Faso, la Guinée Conakry, le Mali, le Bénin, Togo, la République démocra­tique du Congo (RDC), Niger... Dans un premier temps, le potentiel global est estimé à 600.000 tonnes par an. Valeur aujourd'hui, l'activité est déjà lancée dans 5 pays. L'export s'accompagne d'un plan d'actions dédié pour chaque pays-marché, en plus d'une stratégie de péné­tration par secteur cible, la formation de la force de vente, le soutien technique et logistique...

    «Le mode opératoire passe par des contrats de distributeurs avec les meilleurs opérateurs dans chaque pays. Nous allons nous inscrire plutôt dans une logique de partenaire au lieu de celle d'exportateur», tient à préciser Adil Ziady, DG du Pôle Carburants & Lubrifiants chez Akwa Group.

    Pour lubrifier cette implémentation et appuyer les volumes à l'export, Akwa Group compte faire du Maroc un hub afri­cain. Ce qui implique de multiples avan­tages logistiques, la réception de navires de grandes capacités pour pouvoir desservir à la fois le Maroc et les marchés à l'export, les effets volume... A moyen terme, il est même prévu d'exporter vers des pays eu­ropéens.

    Pour garantir les moyens de ses ambitions et appuyer l'export, le groupe Akwa annonce la mise en place d'une pla­teforme de production et logistique. Elle sera opérationnelle dès 2020 sur le site de Jorf Lasfar (El Jadida). Rien ne filtre sur le montant global de l'investissement. Mais a ce stade, l'investissement est de 300 millions de DH. Ce site sera doté d'ins­tallations conformes aux standards du groupe américain Chevron afin d'assurer la desserte des huiles de base de qualité pre­mium (dans le jargon: Groupe II et Groupe II Plus) vers l'Afrique du Nord et de l'Ouest.

    La plateforme permettra de réceptionner des navires de grande capacité et d'exporter les formules. Elle sera reliée au quai à tra­vers deux pipelines. Le taux d'avancement de ce site est à 70%. Le projet est confié à la société Salub, filiale du groupe Akwa. Il permettra la création de 120 emplois. Plus encore, Akwa s'apprête à lancer incessam­ment des installations de blending avec une capacité de 40.000 tonnes.

    D'ailleurs, les deux partenaires ont lancé une étude en vue de l’intégration de toute la chaîne de production et de logistique sur un seul site. Le site de blending permettra d’adapter la logistique aux marchés ciblés, notamment à l’export. Le site sera doté des dernières technologies en matière de production de lubrifiants. L'enjeu est d'intégrer l'ensemble de la gamme.

    Cartes de visite

    Créé il y a 60 ans (en 1959), le groupe Akwa s'est diversifié les quinze dernières années dans plusieurs domaines d'activité: distribution d'hydro­carbures, stockage, immobilier, restauration, retail... Parmi ses marques: Carburants, lubrifiants, gaz, fluides, Les Villages Oasis Café, AutoGo, Speedy, les boutiques Mini Brahim... Afriquia revendique le plus grand réseau de distribution de carburant au Maroc avec 560 stations services. Le groupe dispose de la 1re capacité de stockage au Maroc avec un volume de l'ordre de 980.000 m3. Il détient 35% des parts de marché des hydrocar­bures. Depuis 2 ans, les stations Afriquia ont mené des actions de rebran­ding, avec un design résolument moderne et une nouvelle identité visuelle. Pour sa part, le groupe Chevron est le numéro 2 aux Etats-Unis. Il compte plus de 60.000 collaborateurs dans le monde. Chevron opère dans 155 pays. Basé à San Ramon en Californie, Chevron est plus connu par sa filiale Texaco. Le groupe explore, produit et transporte du pétrole brut et du gaz naturel. Il raffine, commercialise et distribue plusieurs gammes de lubri­fiants et de carburant ainsi que les biocarburants.

    Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc