×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    FCA Maroc étoffe ses activités au financement

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5610 Le 09/10/2019 | Partager
    La filiale du constructeur lance sa marque blanche
    Un partenariat avec Wafasalaf et FCA Bank
    fca-capital-010.jpg

    FCA Capital Maroc voit le jour suite à la signature d’une convention de partenariat tripartite entre FCA Maroc représentée par son président Francesco Monaco (à gauche), FCA Bank représentée par Antonio Elia, DG de FCA Bank Espagne, Wafasalaf respectivement représentée par Badr Alioua, président du directoire, et Driss Fedoul, directeur pôle risque (Ph. Jarfi)

    FCA Maroc s’offre sa propre captive de financement automobile. Comme nous l’avoir annoncé en exclusivité dans notre édition du 30 septembre 2019, la filiale marocaine du constructeur italo-américain s’est, en effet, alliée à FCA Bank et Wafasalaf pour lancer sa marque blanche spécifique de financement des différentes marques automobiles du groupe, plus particulièrement Alfa Romeo et Jeep.

    «C’est un moment historique pour nous. J’ai toujours cru, depuis mon arrivée au Maroc il y a près de 2 ans, à l’idée qu’un constructeur automobile doit nécessairement avoir un partenaire financier pour se développer», confie d’emblée Francesco Monaco, président de FCA Maroc, lors de la cérémonie de la signature de ce partenariat tripartite qui s’est déroulée mardi 8 octobre.

    L’accord a donc abouti sur la création de FCA Capital Maroc qui sera désormais déployée sur tout le réseau FCA au Maroc, concessionnaires inclus, leur permettant «d’étoffer leur gamme de produits, et d’accroître leur compétitivité sur le marché».

    L’idée donc pour les trois parties est de développer des produits, services et programmes marketing adaptés aux besoins spécifiques des clients de FCA. Avec l’offre FCA Capital Maroc, «les consommateurs seront en mesure de choisir, acheter et financer le véhicule de leur choix sans quitter le site de vente Fiat Chrysler Automobiles».

    Le constructeur prévoit la solution du guichet unique ainsi que la rapidité du processus d’achat et de souscription de crédit. «Notre objectif est de proposer une solution de mobilité pratique et moderne, sans coûts reliés à l’usage du véhicule (vidange, maintenance…) et qui permette aux particuliers d’acquérir leurs voitures préférées dans notre gamme de produits, Alfa Romeo, Fiat, Fiat Professional, Jeep et Abarth», souligne Monaco. 

    Le deal entre FCA Maroc, FCA Bank et Wafasalaf entre dans le cadre des synergies entre groupe. Et pour cause, FCA Bank est une joint-venture entre FCA Italy et CA Consumer Finance SA (société du groupe Crédit Agricole). Wafasalaf est également une filiale de  CA Consumer Finance SA et Attijariwafa bank.

    Premier acteur du crédit à la consommation au Maroc, la société est également leader du financement automobile avec 30% de pénétration du marché et collabore déjà avec FCA Dealer Services Maroc, filiale directe de FCA Bank Espagne, présente dans le Royaume depuis mai 2016. Mieux, «il finance déjà près de 25% des achats à crédit effectués dans le réseau FCA Maroc», conclut Badr Alioua, président du directoire de Wafasalaf.

    Moulay Ahmed BELGHITI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc