×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    CDG Invest pitche ses startups

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5608 Le 07/10/2019 | Partager
    L’initiative 212 Founders présente sa première promotion
    20 jeunes pousses de différents niveaux de maturité incubées
    Financement entre 1 et 3 millions de DH

    La CDG veut faire émerger des startups de dimension mondiale à partir du Maroc. C’est à ce titre que la branche investissement du groupe (CDG Invest) lance la première promotion de son programme d’accélération 212 Founders. Au total, 20 startups de différents niveaux de maturité vont être incubées sur 942 dossiers déposés à l’issue de l’appel à candidatures.

    «Vu l’engouement et les attentes, nous envisageons, dans les mois à venir, lancer une deuxième série avec d’autres partenaires. L’objectif est d’accélérer le processus de mise en place de l’écosystème de startups», souligne Abdellatif Zaghnoun, DG de la CDG, lors de la cérémonie de lancement du programme.

    L’investissement dans l’accompagnement représente l’essence du programme. Les porteurs de projets sont conseillés par deux entrepreneurs: un membre de l’équipe du programme (entrepreneur advisor) et un entrepreneur expérimenté dans le même domaine d’activité (mentor). Le programme se distingue par sa structuration en deux phases.

    Phase d’incubation (phase 1) permettant de préparer les startups au comité d’investissement. Après, les startups ayant obtenu un financement entrent en phase d’accélération (phase 2). Elles continuent de bénéficier d’un accompagnement qui visera à les mener jusqu’au prochain tour de financement (communément appelé Série A).

    Les startups accompagnées bénéficieront d’un financement allant de 1 à 3 millions de DH en contrepartie d’une prise de participation. Elles auront également accès au réseau national et international de la CDG pour leur développement.

    L’initiative vise à assurer, de bout en bout, un accompagnement des entrepreneurs à haut potentiel pendant les phases d’amorçage et d’accélération. Le programme vient compléter les initiatives nationales et renforcer le dispositif existant, notamment Innov Invest de la Caisse centrale de garantie CCG, ou encore garantir un impact structurant sur l’écosystème en nouant des relations fortes avec l’ensemble des acteurs (incubateurs, fonds d’investissement, écoles et universités, centres de recherche, initiatives publiques…). L’enjeu est de rehausser les standards d’accompagnement et de financement de l’ensemble de l’écosystème.

    Le programme vise également à catalyser le développement de l’industrie nationale du capital risque en alimentant le flux de transaction (dealflow) des fonds d’investissement actifs au Maroc, à travers des opérations de co-investissement. En termes de levées de fonds, les startups marocaines n’ont mobilisé que 3 millions de dollars US en 2018, contre plus de 50 millions en Egypte et 200 millions au Kenya.

    Par ailleurs, le programme se démarque par son ouverture aux fondateurs de différentes nationalités. Les catégories d’activité les plus représentées sont les solutions SaaS (Software as a Service, logiciels pour entreprises commercialisés sous forme d’abonnement), sites de e-commerce et les places de marché (applications web commerciales). Il s’agit notamment de Jobi.ma, Kourtim, Wallkeys, User Guest, PocketDoc, MonDentiste.ma, Hsabati, Freterium, Fooz, Expenso, Epicerie verte, Kool Skools, Kifal Auto. Extraits de concepts inédits:

    ■ Caronae Systems: Algorithmes de reconnaissance
    Cette structure a mis en place une solution qui aide les entreprises et les Etats dans la vérification d’identité d’individus à distance sur la base d’un selfie et d’algorithmes de reconnaissance faciale. L’enjeu est d’éviter les face-à-face physiques pour les processus de vérification d’identité dans le cadre des services à distance. La jeune pousse couvre plus de 7.500 documents gouvernementaux émanant de 243 pays.

    ■ GOA: Go online to Africa
    GOA, pour Go online to Africa, est un facilitateur de e-commerce. Pour l’heure, la jeune pousse aide les marques à booster leurs ventes en ligne sur les marchés marocain et tunisien. Elle accompagne de grands comptes comme L’Oréal, Unilever, Johnson & Johnson sur la création de contenu, gestion des campagnes marketing ainsi que les problématiques logistiques. La startup, qui existe depuis moins d’un an, a l’ambition de se déployer au Nigéria, Egypte et Côte d’Ivoire.

    ■ Weego: Itinéraire de transport en commun
    La startup est une plateforme de mobilité permettant de programmer des itinéraires en transport en commun dans les villes en B2B et B2C. Présente sur les marchés marocain et sénégalais, la jeune entreprise opère dans plus de 6 villes, avec plus de 20.000 salariés d’entreprises clientes. Elle ambitionne de devenir l’application leader dans l’optimisation et la gestion des transports urbains dans les pays émergents.

    ■ Green Watech: Assainissement dans les villages
    La startup a développé une solution, qu’elle a brevetée, pour le traitement des eaux usées. Ces eaux sont par la suite réutilisées pour l’irrigation des cultures et espaces verts. Son activité cible pour l’heure les «32.000 villages marocains n’ayant pas accès à un service d’assainissement adéquat, soit environ 15 millions d’habitants». Mais aussi les maisons d’hôtes‎, centres décentralisés, écoles…

    ■ Cathedis: Courses express
    La jeune pousse propose des solutions de livraison et de courses express équipées d’un système de tracking et de retour de fonds via des virements bancaires. En un an et demi d’activité, la startup a livré 70.000 colis, sur 23 villes, avec une équipe de 31 collaborateurs. Cathedis dessert de grandes marques de sportswear et de téléphonie.

    ■ Vigon: Connecting hotels!
    Positionné sur le secteur du tourisme, Vigon est un intégrateur et éditeur couvrant toute la chaîne IT des hôteliers. La jeune entreprise déploie une solution pour stabiliser le réseau wifi des professionnels du tourisme. Sa solution est couplée avec un outil de CRM. Elle exploite le Wifi des hôtels auquel elle rajoute une gamme d’outils marketing qui boostent les ventes internes de la clientèle.

    M.Ko.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc