×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Electroménager: Les équipementiers domptent l’intelligence artificielle

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5590 Le 11/09/2019 | Partager
    Réfrigérateurs intelligents, hottes silencieuses, robots futuristes...
    Bosch y présente ses dernières innovations
    Le robot «Cookit», une des stars du salon IFA
    electromenager-salon-090.jpg

    1.939 exposants ont présenté leurs produits high-tech sur une superficie globale de 163.900 m2 à Messe-Berlin (Ph. IFA)

    Réfrigérateur avec caméra intégrée, maisons connectées, machines à laver intelligentes et silencieuses, fours à commande... Autant d’innovations et de tendances affichées à l’IFA, le plus grand salon européen dédié aux nouvelles technologies et à l’électroménager, qui se tient du 6 au 11 septembre à Messe-Berlin. L’espace dédié au salon a affiché complet: les 1.939 exposants ont présenté leurs produits phares sur une superficie globale de 163.900 m2.

    L’intelligence artificielle et la 5G sont les tendances dominantes de ce salon, pratiquement centenaire (la 1re édition date de 1924). Certes, les professionnels du secteur tablent, pour cette année, sur un volume de ventes globales de l’ordre de 740 milliards d’euros sur le marché électronique grand public, mais ces performances sont en baisse de 1,8%.

    En revanche, le marché du petit électroménager se porte bien avec des prévisions de croissance de 9,4% en 2019 (90 milliards d’euros) et  de 2,2% (182 milliards d’euros) pour les gros appareils électriques.

    Les majors du secteur se sont donné rendez-vous pour présenter leurs dernières innovations en date de LG à Huawei en passant par Siemens, Haier, Philips, Sony, Google, Miele... Les marques rivalisaient en présentant leurs dernières innovations technologiques en matière d’électroménager du futur.

    Mais l’une des participations les plus remarquables était sans conteste celle du groupe BSH (Bosch et Siemens). Le groupe allemand s’est accaparé un stand de choix à l’entrée de la foire, sur une superficie globale de 3.000 m2. L’entreprise y a décliné son portefeuille «Bosch Smart Home»: chauffage par le sol avec thermostat d’ambiance, intégration de la commande vocale Google et Amazon Alexa, innovations anti-gaspillage alimentaire, hotte aspirante silencieuse et équipée d’un filtre à pollen... Mais c’est bien le robot multifonctions «Cookit», futur concurrent du fameux Thermomix, qui a ravi la vedette aux autres produits Bosch. C’est le petit dernier à faire son entrée sur le marché ultra concurrentiel des robots-cuiseurs multifonctions.

    salon-electromenager-090.jpg

    «Cookit», futur concurrent du fameux Thermomix, a ravi la vedette aux autres produits Bosch. Ce robot-cuiseur multifonctions a suscité l’intérêt d’un public curieux des deux sexes (Ph. AE)

    Le stand consacré à ce robot du futur, dont le lancement mondial n’intervient qu’en 2020, ne désemplit pas. Les démonstrations qui se sont enchaînées, animées par des chefs cuisiniers, ont attiré les foules. Parmi ses atouts: une température maximale qui peut aller jusqu’à 200 °C au fond de la cuve avec la possibilité de régler cette température au degré près.

    Autre innovation: un écran tactile placé sur le devant de la cuve. Contrairement à ses adversaires, aucune molette ou bouton ne sont présents sur le robot-cuiseur allemand qui intègre également une balance.

    «Notre recette de succès consiste à comprendre les besoins des clients et d’y répondre», affirme Matthias Ginthum, directeur commercial et membre du conseil d’administration de BSH. Au bout d’une présence de 10 ans au Maroc, la marque allemande revendique aujourd’hui 10% de parts de marché.

    BHS projette d’ailleurs de lancer sa première unité de production en Afrique (en Egypte). Elle s’ajoutera aux 42 autres usines BHS en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, employant quelque 61.800 salariés. Avec une croissance d’environ 6%, le chiffre d’affaires de BHS tourne autour de 13,8 milliards d’euros, avec l’objectif d’atteindre 20 milliards d’ici 2025.

    Chiffres-clés de l’IFA 2018

    • 244.000 visiteurs
    • 1.814 exposants
    • 2.300 conférences
    • 4,7 milliards d’euros de commandes
    • 5.805 représentants médias

    DNES à Berlin, Aziza EL AFFAS

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc