×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

La délinquance financière en pole position

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5580 Le 28/08/2019 | Partager

Environ 82.000 infractions pénales enregistrées en 2018. Les crimes et délits recensés par le ministère public ont généré l'incarcération de 83.757 personnes. Ces statistiques font apparaître une «grande hausse» de la délinquance financière (vol, escroquerie, abus de confiance...), de la consommation et le trafic de drogues ainsi que les atteintes à l’intégrité physique de personnes: meurtre, coups et blessures... Les deux tiers de la population carcérale ont été arrêtés pour ces types de crimes et délits, selon le ministère public. La délinquance financière arrive en tête avec 27% de la population carcérale.

F.F.    
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc