×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Spécial Auto

    La station-service du futur

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5474 Le 15/03/2019 | Partager
    Des concepts inédits présentés au salon de Genève
    Lieu convivial qui anticipe les mutations de la mobilité de demain
    station-service-du-futur-074.jpg

    Les futures stations-service sont conçues de façon à intégrer l’hydrogène et même des carburants synthétiques, appelés également e-fuels ou encore de bio-combustibles (Ph. DR)

    Face aux mutations de la mobilité, le transport individuel concerne non seulement les nouveaux véhicules, mais aussi l’infrastructure. Ce qui passe d’abord par la station-service. Ce débat est déjà enclenché depuis quelques années en Europe, particulièrement en Suisse.

    Les futures stations-service sont conçues de façon à intégrer l’hydrogène. Mieux, des pétroliers allemands et suisses anticipent déjà l’avenir et envisagent la commercialisation de carburants synthétiques, appelés également e-fuels ou encore de bio-combustibles.

    Il va sans dire que la station-service n’est pas seulement un fournisseur de carburant. C’est en passe de devenir un lieu de vie et de loisirs, voire une plaque tournante de la mobilité individuelle par excellence. Autrement dit, un service complet, convivial et fiable pour les personnes mobiles.

    Tous les relais de croissance de type d’activité réside dans la capacité à innover et d’anticiper les mutations de la mobilité. Ce qui passe par l’intégration des nouvelles technologies, d’offres orientées services, voire de nouveaux types de carburants, de l’énergie propre, bornes de recharge électrique...

    La Suisse est l’un des pays les plus avancés sur ce chantier de stations de demain. Pour promouvoir les stations de nouvelle génération, l’Union pétrolière suisse a lancé un concours de design.

    Les candidatures devaient montrer comment la station-service peut s’adapter aux nouvelles tendances en matière de mobilité et de comportement des consommateurs à l’horizon 2030. Il fallait que les concepts proposés soient à la fois visionnaires, originaux, créatifs et suffisamment réalistes pour être applicables.

    Parallèlement, la Confédération helvétique a produit 7,5% de biodiesel en 2017. Quant au bioéthanol, il est complètement importé dans sa globalité. Mais une chose est sûre, l’utilisation des biocarburants a permis d’éviter environ 450.000 tonnes de CO2 en 2017.

    La corporation pétrolière helvétique compte réduire 1 million de tonnes de CO2 dès 2020. Par ailleurs, quelque 5.000 véhicules purement électriques ont été immatriculés en 2018 en Suisse. Théoriquement, l’an dernier, les automobilistes suisses ont pu éviter 10.000 tonnes de CO2 par ce biais.

    Pour rappel, les biocarburants utilisés sont généralement issus de déchets et de résidus. Du coup, ils génèrent, lors de leur cycle de vie, environ 90% de gaz à effet de serre de moins que les carburants d’origine fossile. Autres pistes alternatives au carburant polluant, l’électricité excédentaire des centrales solaires, des parcs éoliens et autres centrales électriques au fil de l’eau. Là, le Maroc a des gisements de réserves.

    Tout l’enjeu consistera à convertir l’électricité excédentaire en hydrogène ou en carburants liquides, appelés aussi carburants synthétiques. Ces sources d’énergie sont surtout adaptées, en tant que carburants neutres en CO2, aux trajets de longue distance et au transport de marchandises. Les carburants synthétiques peuvent aussi alimenter des moteurs thermiques (diesel et essence).

    Amin RBOUB

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc