Régions

La CFCIM affiche ses ambitions pour Fès-Meknès

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5471 Le 12/03/2019 | Partager

La Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) met le cap sur Fès-Meknès. Représentée par Pascal Capdevielle, conseiller consulaire élu, celle-ci vient d’y inaugurer une représentation (Fès) à travers laquelle elle compte poursuivre ses actions d’accompagnement et de développement des entreprises marocaines.

Les premiers chantiers sont déjà en route. La CFCIM avec les ministères de l’Industrie, de l’Equipement et de la Logistique et le Conseil régional Fès-Meknès, sont sur le point de lancer une nouvelle zone industrielle (ZI), à proximité de l’aéroport Fès-Saïss.

Ce projet sera réalisé dans le cadre d’un partenariat Etat-région. La future «ZI Fès-Saïss» s’étalera sur une superficie de 20 ha et nécessitera quelque 113,4 millions de DH. Un montant qui sera financé, en partie, par le Conseil régional (20 millions de DH), et le ministère de l’Industrie (20 millions de DH). «La CFCIM devrait apporter le reste dans le cadre d’un crédit contracté auprès d’un consortium de banques», confie le délégué régional. Et d’ajouter: «La Chambre française apportera son expertise en matière d’aménagement et de commercialisation».

L’aménageur-développeur de la future ZI devrait convaincre d’importantes sociétés de venir s’installer à Fès. C’est notamment le cas pour le groupe Alstom qui étudie actuellement la possibilité d’extension de son activité à Fès (cf. www.leconomiste.com), sur un terrain d’au moins 10 ha pour créer plus de 1.000 emplois, ainsi que le souhaite Brahim Soua, DG d’Alstom Maroc, devant Mohand Laenser, président du Conseil régional Fès-Meknès.

La nouvelle antenne régionale de la CFCIM anime déjà un réseau de plus de 140 entreprises installées dans la région et opérant dans plusieurs secteurs d’activités. «Nous voulons fédérer au moins quelque 250 entreprises au niveau de la région», indique Capdevielle.

Aussi la CFCIM organisera-t-elle une dizaine de manifestations par an entre Fès et Meknès permettant aux entreprises et investisseurs de se rencontrer, networker et faire du business. Elle initiera, dès le 20 mars, une série de conférences thématiques dans les différentes provinces de la région.

La première esquissera le thème «ECTI(1), des experts seniors, français et bénévoles à votre service». «Nous tiendrons des séminaires et réunions d’information à Meknès, notamment avec des représentants de la région Rhône-Alpes à l’occasion du Siam, mais aussi à Taza, Taounate et autres», conclut Capdevielle.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

---------------------------------------------
(1) ECTI est une association de seniors bénévoles qui offre des solutions de compétence, d’expertise et de conseil au service de la promotion et du développement dans les secteurs du tourisme, de la protection de l’environnement, de la santé, de l’automobile, du textile, etc.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc