Régions

Rabat/Tramway: La ligne 2 bientôt en service

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5428 Le 09/01/2019 | Partager
Le démarrage des essais vers Yaacoub Al Mansour pour fin janvier
L’échéance de juillet 2019 est toujours maintenue pour le tronçon de Salé
Une autre extension est programmée pour desservir Témara et Sala Jadida
tram_rabat_028.jpg

Le programme d’extension du réseau du tramway en cours va permettre de doubler sa longueur et le nombre de voyageurs qui pourra dépasser 220.000 personnes par jour

Les travaux d’extension de la ligne 2 du réseau du tramway de Rabat-Salé avancent conformément au planning. Côté Rabat, on se prépare déjà aux premiers essais de circulation à partir du 25 janvier avec une mise en service envisagée fin février prochain, selon la direction de la Société du tramway de Rabat-Salé (STRS).

Ce qui va permettre aux habitants des quartiers de Yakoub Al Mansour de bénéficier des prestations du tramway à l'heure où le transport urbain est en crise structurelle depuis des années avec une sous-exploitation du parc estimée à 40%.

Rappelons que le projet d’extension de la ligne 2 sur une longueur de 7 km, a été lancé en 2017, ce qui va permettre de relier les quartiers de Yakoub Al Mansour à Rabat et ceux de Hay Moulay Ismaïl et Al Quariat à Salé. Pour la partie de Salé, l’avancement global des travaux est d’environ 40%, selon Loubna Boutaleb, directrice générale déléguée de la STRS. La date de mise en service de ce tronçon de 4,6 km est toujours maintenue pour le mois de juillet prochain, ajoute-t-elle.

Cette première extension de la ligne 2 va permettre à 40.000 voyageurs supplémentaires de s’ajouter aux 110.000 usagers quotidiens. Pour faire face à cet accroissement du trafic, le parc actuel sera renforcé avec 22 nouvelles rames dont la livraison de la 1re unité est attendue en mai prochain. 

La ligne 2 nécessitera pas moins de 1,7 milliard de DH TTC pour sa réalisation, dont 592 millions de DH financés par le Fonds d’accompagnement des réformes de transport urbain (FART). Le reste sera mobilisé à travers des emprunts garantis par l’Etat (843 millions de DH) et la contribution d'autres acteurs notamment l’Etablissement de coopération intercommunale «Al Assima» avec 180 millions de DH.

Un autre projet est également sur les rails. Il s'agit de l'extension de la ligne de tramway (25 km supplémentaires) qui reliera la ville de Témara aux quartiers de Sala Jadida. Le projet a été présenté lors du dernier conseil d’administration de la STRS, indique Said Zarrou, PDG de la STRS et DG de l’agence du Bouregreg. Ce qui a permis d’entamer les études qui seront finalisées avec les tracés durant cette année en vue d’entamer les travaux début 2020, ajoute-t-il.

La réalisation de cette 2e extension va nécessiter la mobilisation d’un investissement de près de 4,5 milliards de DH. La même approche devrait être adoptée pour le montage financier avec une contribution de près de 50% de la part de l’Etat et les collectivités locales, confie une source proche du projet.

«En portant la longueur du réseau à 40 km, cela permettra de transporter 2 fois plus de voyageurs», explique Zarrou. Cette extension va permettre de desservir les grandes zones urbaines de Rabat, comme la gare ONCF à Hay Riad et le futur pôle multimodal situé à l’entrée de la capitale. Il est également envisagé de rejoindre les quartiers Al Manal et Hay Al Fath.

Côté Salé, le réseau du tramway va arriver à la zone de Sala Al Jadida, ce qui va permettre de desservir la faculté de cette ville. Mais, il reste les quartiers de Youssoufia et Hay Anhda qui abritent aussi une grande partie de l’agglomération.

Signalons par ailleurs que l’appel d’offres pour la préparation du Plan de déplacement urbain (PDU) de l’agglomération a été récemment adjugé au profit du groupement CID/SETEC. De même, on apprend qu'un appel d’offres a été lancé pour la désignation du futur exploitant du réseau y compris les nouvelles extensions. Le contrat de l’actuel opérateur Transdev arrive à terme fin 2019.

Plus de 30 millions de voyageurs par an

Depuis 2013, le tramway a dépassé la barre des 30 millions de voyageurs par an et depuis avec une moyenne annuelle de 32,5 millions de voyageurs. Leur nombre cumulé, depuis la mise en service du tramway, dépasse 228 millions de voyages. Les étudiants et les lycéens représentent près de 67% des usagers du tramway. Avec un abonnement mensuel de 150 DH et trois déplacements par jour, on estime le coût réel du ticket à 2 DH, ce qui explique l’engouement de cette catégorie à ce mode de transport, explique la direction de la STRS. Signalons par ailleurs que des études sont en cours pour examiner la possibilité d’assurer la traversée du Bouregreg en transport par câble aérien pour un linéaire d’environ 5 km.

De notre correspondant permanent, Noureddine EL AISSI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc