Régions

Marrakech s’habille aux couleurs sportives

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5428 Le 09/01/2019 | Partager
La Formule E et le Marathon international ouvrent le bal en janvier
Un double coup pour le tourisme en cette basse saison
marathon-de-marrakech-028.jpg

Pour la 30e édition du Marathon, sont attendus 9.000 coureurs des quatre coins du globe dont des athlètes de renom étrangers et marocains qui ont confirmé leur participation (Ph. L'Economiste)

Marrakech s’habille aux couleurs sportives pour ce début d’année. D’abord avec la 5e saison de la Formule E prévue ce week-end. Un championnat entièrement électrique qui se produit au cœur des villes. Pour l'édition de la cité ocre, des pilotes comme Vergne, Buemi, Piquet, Lopez, Di Grassi sont attendus, tout comme le Brésilien Felipe Massa, qui vient de signer chez Venturi, et totalise 11 victoires en Formule 1 chez Ferrari.

Côté constructeurs, la course compte plus de fabricants et de marques automobiles que toute autre série. Avec des noms tels qu’Audi, DS, Jaguar, Mahindra et NIO, la Formule E compte cette saison neuf constructeurs parmi lesquels Nissan, qui reprend l’acquisition existante de Renault, et la connexion de BMW avec Andretti. Ce qui confirme l’intérêt croissant pour cette Formule E et où Marrakech se positionne en bonne place.

Autre course sportive très attendue dans la cité ocre, le Marathon international de Marrakech qui fête sa 30e édition. Ils sont près de 9.000 marathoniens à participer à l’édition prévue le 27 janvier. La plus ancienne et grande course d’Afrique est devenue l'incontournable rendez-vous de toutes les stars de cette belle discipline sportive.

Des coureurs des quatre coins du globe sont attendus dont des athlètes de renom étrangers et marocains qui ont confirmé leur participation. Parmi eux, les Kenyans Chelimo Nicholas Kipkorir et David Tarus, le Marocain Salah Eddine Bounasr, l'Ethiopien Terefi Fikadu ainsi que les champions d'Espagne et de France. La manifestation annuelle se déroule en deux temps.

Un marathon professionnel de 42 km et un semi-marathon avec une distance de 21 kilomètres avec des points de ravitaillement installés tous les 5 km ainsi qu'à l'arrivée. L’événement de Marrakech devra se solder avec plusieurs prix pour le marathon et le semi-marathon.

Et comme chaque année, une course de 3,5 km sera organisée la veille du marathon au profit des enfants scolarisés âgés de 10 à 13 ans. 1.500 écoliers y participent, histoire de transmettre aux enfants le goût de l’effort physique et de la persévérance. Mais l’évènement n’est pas que sportif. Il attire aussi des touristes nationaux et internationaux.

Le parcours plat et rapide du tracé, passant par les principaux sites touristiques de la ville, est un atout considérable. C’est ainsi que les deux courses ouvrent le bal des animations dans la ville touristique dans une période de basse saison. Marrakech a besoin d’un calendrier plus consistant de manifestations d’envergure durant toute l’année pour rentabiliser les différentes infrastructures de la ville.

De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc