International

Gaza/militants anti-blocus

Par L'Economiste | Edition N°:5332 Le 09/08/2018 | Partager
gaza-blocus-032.jpg
 

Stockholm a accusé Israël d'avoir violé le droit international. Et ce, après l'interception d'un bateau anti-blocus battant pavillon suédois, au large de la bande de Gaza et la détention des militants qui se trouvaient à bord, dont sept étaient renvoyés mercredi 8 août en Suède. Le navire transportait du matériel médical à destination de l'enclave palestinienne et avait à son bord 12 membres d'équipage et militants venus de Suède, d'Espagne, du Canada, d'Allemagne et de France. Tous ont été renvoyés d'Israël. En tout, quatre bateaux sont partis de Scandinavie mi-mai et se sont arrêtés en chemin dans quelque 28 ports. Le «liberté pour Gaza» est le deuxième bateau de cette «Flottille de la Liberté» à être intercepté en chemin pour «briser le blocus».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc