×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossier Spécial

    Immobilier/Quintessence: Des villas qui sortent du moule

    Par Jihad RIZK | Edition N°:5164 Le 08/12/2017 | Partager
    Omar Alaoui, Ahmed El Fehdi… de grands noms associés au projet
    Rooftop avec jacuzzi, salle de sport ou cinéma…
    quintessence-064.jpg

    L’architecte en chef ayant officié sur le projet n’est autre que Omar Alaoui. C’est à lui que l’on doit le siège de Bank Al-Maghrib ou encore le Musée Mohammed VI de Rabat (Ph. Gloriam)

    Les villas Quintessence sont nichées dans un havre de paix non loin de Casablanca. Aux portes de Tamaris, ce concept bénéficie d’un emplacement privilégié, qui surplombe la célèbre plage Jack-Beach sise 200 mètres plus loin. Accessible par la nationale, via la route d’Azemmour ou par la route des plages privées, le site offre un cadre idyllique à un prix défiant toute concurrence.

    L’offre est alléchante. Le luxe étant le mot d’ordre, toutes les villas ont une vue imprenable sur l’océan Atlantique. La superficie terrain va de 300 à 550 m2 pour une surface construite de 300 à 400 m2, incluant sous-sol, rez-de-jardin et étage. Les prestations, raffinées, garantissent un confort  rarement atteint pour ces niveaux de prix. D’ailleurs, le rapport qualité-prix est l’un des arguments forts que fait valoir le promoteur. «Nos tarifs oscillent entre 5 et 9 millions de DH», fait valoir Yahya Tmimi, directeur du Pôle Développement.

    Avantages de taille, tous les commerces de proximité sont accessibles. A 15 minutes à vol d’oiseau du Morocco Mall, les villas Quintessence ont l’ambition d’être plus que des logements secondaires. «Notre cœur de cible sont les retraités ainsi que les jeunes cadres dynamiques. Nous souhaitons attirer une clientèle qui fera de notre résidence sa demeure principale. D’ailleurs la mission belge est à 5 minutes en voiture», renchérit Tmimi.

    L’architecture est inspirée et flatteuse pour la rétine. C’est Omar Alaoui, architecte, à qui l’on doit entre autres Bank Al-Maghrib ou encore le musée Mohammed VI de Rabat, qui est à l’origine des bâtiments oscillant entre art déco et inspirations contemporaines. De larges baies vitrées, exposées au sud et à l’ouest sont associées à des matériaux raffinés tels que la pierre, l’inox ou encore le verre afin de garantir une isolation thermique et acoustique répondant aux normes internationales.

    Piscine et jardin privatif pour chaque villa sont naturellement à l’ordre du jour. Chambre du personnel, petite salle de sport ou encore cinéma sont aussi inclus dans toutes les villas. Autre atout non négligeable, une suite parentale, sur tout un étage, fera le bonheur des parents.

    Tandis qu’une salle de cinéma occupera les plus jeunes de longues heures durant si leurs parents ne décident pas d’en faire une salle de sport. Les 79 villas, dont la livraison est prévue fin février ou début mars 2018, disposent toutes d’un roof-top (avec jacuzzi et terrasse privative), de 3 chambres d’amis ainsi que d’une chambre du personnel.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc