×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    Résister

    Par Abashi SHAMAMBA| Edition N°:5499 Le 19/04/2019 | Partager
    abashi_web.jpg

    Dire sans le dire, tout en le disant. Même à petite dose, la sélection à l’entrée à l’université est politiquement une bombe à fragmentation. Dans l’interview que L’Economiste a publiée jeudi 18 avril dans le dossier sur l’enseignement, le ministre a mis des gants pour décrire la philosophie de la réforme du premier cycle de l’université.

    Sur le constat, Saaïd Amzazi a mille fois raison. On ne peut pas continuer à faire comme si de rien n’était. Le système est gravement malade. Le ministre lui-même le concède: «nous pratiquons l’orientation par l’échec».

    22% des jeunes inscrits en première année décrochent après quelques semaines en amphi, et moins d’un sur cinq obtient la licence au terme des trois ans, durée normale du cycle. Pour le reste, il faut compter en moyenne cinq ans. Tout cela coûte de l’argent, beaucoup d’argent: 3 milliards de DH par an, soit l’équivalent de deux beaux établissements de santé.

    Le schéma, qui se dessine, prévoit d’introduire un peu d’ingrédients de sélection. Ce panier comprend un test de positionnement des candidats sur la maîtrise des langues. En réalité et à juste titre, il s’agit du français, la langue d’enseignement dans le supérieur.

    Par ailleurs, l’idée de rompre avec le dogme d’inscrire tout bachelier qui se présente aux guichets des facultés à accès ouvert est séduisante sur le papier.

    Mais l’on jugera à la capacité du ministre à résister aux assauts des premières résistances. Car les partisans du statu quo (et donc de l’échec) ont une capacité de nuisance extraordinaire.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc