×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Musiques sacrées/ Une prestation "magnifique" de Sami Yussuf

    Par L'Economiste| Le 16/06/2019 - 17:08 | Partager
    Musiques sacrées/ Une prestation "magnifique" de Sami Yussuf

    Sami Yussuf a enflammé Bab El Makina, samedi, lors de ce 2e spectacle tenu dans le cadre de la 25 édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde. De l’avis des festivaliers, Yussuf a assuré une "magnifique" prestation, puisée dans son nouveau répertoire soufi. Ainsi, pas moins de 6.000 festivaliers ont répondu à l’invitation de l’auteur, compositeur, interprète et poète proclamé britannique musulman le plus populaire au monde.

    Natif de Téhéran, Sami Yussuf a livré des chansons en relation avec l'islam, en arabe, anglais et persan. Pour lui, c’est dans l’esprit d’ouverture sur l’autre régnant dans la ville de Fès, et à Bab El Makina, "qu’il faut donner le vrai message de l’amour, la tolérance et la miséricorde de l'islam à travers sa musique". Des propos tenus en présence d’un public de marque. L’on a noté aussi la présence de Saïd Amzazi, ministre de l’enseignement supérieur, Khalid Safir, wali-directeur général des collectivités locales, Zineb El Adaoui, inspecteur général de l’administration territorial, Saïd Zniber, wali de la région Fès-Meknès, Mohand Laenser, président de la région, et Mohamed Karim Mounir, nouveau PDG du groupe Banque Populaire, entre autres. En tout cas, ce fut un grand moment de ce premier week-end du festival des musiques sacrées du monde.

    De son côté, la scène de Bab Boujloud a accueilli, samedi, Rhoum Bakali, pour la Hadra de Chefchaoun, ainsi que l’artiste Hatim Idar.  Pour sa part, le jardin Jnane Sbill a vibré avec les chants sacrés d’Irlande, avant de s’ouvrir sur les chants persans de Sahar Mohammadi, ce dimanche. A noter que le scène de Bab El Makina accueillera, ce 16 juin, la star palestinienne Marcel Khalifa. Saïda Charaf et Abdou Wazzani sont attendus pour leur part à Bab Bjloud à partir de 22heures…pour un spectacle qui se déroulerait à guichets fermés.

    Y.S.A

    fmsf_-_trt_trt.jpg
    Ph. YSA

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc