×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

L’AMMC revoit à la baisse les seuils de variation maximale des instruments financiers

Par L'Economiste| Le 17/03/2020 - 12:48 | Partager
L’AMMC revoit à la baisse les seuils de variation maximale des instruments financiers

Face à la conjoncture difficile et aux fortes variations enregistrées ces derniers jours par le marché boursier, l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux a décidé de revoir à la baisse les seuils de variation maximale applicables aux instruments financiers inscrits à la cote à la Bourse des valeurs de Casablanca. Cette mesure est appliquée depuis ce mardi 17 mars.

Ainsi, la variation maximale, à la hausse et à la baisse, du cours d’un instrument financier pendant une même séance ne peut excéder le seuil de - 4% du cours de référence pour les titres de capital dont la cotation est en mode continu. Elle ne peut dépasser - 2% du cours de référence pour les titres de capital dont la cotation est en mode fixing ; et - 2% du cours de référence pour les titres de créance.

L’AMMC continuera d’ailleurs à suivre "avec vigilance" l’évolution de la Bourse et ne manquera pas d’utiliser les outils dont elle dispose afin de préserver le bon fonctionnement du marché des capitaux.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc