×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Ciments du Maroc: Titre à conserver

    Par L'Economiste| Le 27/03/2021 - 10:03 | Partager
    Ciments du Maroc: Titre à conserver

    Attijari Global Research (AGR) a révisé sa recommandation sur le titre CIMAR (Ciments du Maroc) d'"acheter" à "conserver", tout en maintenant un cours objectif de 1.800 dirhams.

    "Tenant compte des réalisations opérationnelles et financières de CIMAR, nous maintenons notre cours objectif inchangé à 1.800 dirhams. Depuis la publication de notre rapport stratégique en janvier 2021, le titre CIMAR s'est apprécié de 7% tout en offrant un rendement (dividend Yield D/Y) attractif de plus de 5%.

    Au final, nous recommandons de Conserver la valeur dans les portefeuilles", indiquent les analystes d'AGR dans un "Research Paper Equity" consacré à l'analyse des résultats annuels 2020 de Ciments du Maroc. Dans un contexte marqué par la chute de la consommation nationale du ciment de 10% en 2020, CIMAR arrive à surperformer son secteur en limitant la baisse de ses revenus à 7,2% contre une estimation AGR de 6,4%, souligne la même source, relevant la montée en charge de l’activité export de clinker permettant à la fois de faire face à la contraction de la demande locale et de soutenir le taux d’utilisation des usines.

    L'excédent brut d'exploitation a accusé, comme attendu, une baisse plus prononcée de 9,9% en raison des faibles niveaux de marges générées par l’activité export de clinker, indique AGR, notant que le résultat net récurrent ressort meilleur que prévu à 967 millions de dirhams (MDH) contre une estimation de 939 MDH.

    Ce dernier ne tient pas compte du don de 100 MDH au fonds Covid-19 et d’un impairment de plus de 150 MDH sur l'une de ses filiales à l’étranger, précisent les analystes. Au titre de l’exercice 2020, CIMAR annonce un dividende par action (DPA) ordinaire de 90 dirhams, en hausse de 5,9% par rapport à 2019. "Il s’agit d’un DPA supérieur à nos prévisions initiales, soit un DPA de 85 dirhams . Par conséquent, le D/Y du titre ressort à un niveau attractif de 5,1%, soit 2,6 fois supérieur au rendement offert par les BDT-5 ans", d'après AGR.

    À l’origine de cette performance, la solide capacité de CIMAR de défendre sa génération de cash-flow à travers des niveaux de marge relativement élevés et une très bonne maîtrise de son besoin en fonds de roulement.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc