Flash

Aïd Al Ahda : Le point sur les plaintes

Par L'Economiste| Le 28/08/2018 - 23:43 | Partager
Aïd Al Ahda : Le point sur les plaintes

Même si le phénomène n'a pas été de même ampleur comparé à l’année dernière, des cas de viandes putréfiées ont encore été enregistrés lors de l’Aïd Al Adha. Quelques familles ont publié des vidéos en se plaignant de la qualité de la viande, et ce, malgré les nombreuses mesures prises par le ministère de l’Agriculture et l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Au total, 2.600 carcasses et abats ont examinés durant la fête pour s'assurer de leur sanité, affirme le ministère. Toutefois, assure le ministère, la majorité des cas ne concernent "que des maladies parasitaires et des inflammations qui n'impactent nullement la santé des bêtes". Ainsi, un total de 50 carcasses ont été soumis à des analyses en laboratoire pour s'assurer de leur qualité.

L’ONSSA a en outre répondu aux plaintes, notamment via les réseaux sociaux, le centre de relations de l'Office, ou encore à travers les numéros de téléphone des différents médecins et techniciens vétérinaires, outre les visites de terrains en cas de besoin. Au total, plus de 3.300 appels ont été reçus entre le 22 et le 25 août 2018, dont 900 ont porté sur des conseils et des renseignements aux citoyens. Les visites ont, elles, concerné plus de 400 familles pour examiner les bêtes objets de plaintes.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    courrier@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc