×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Enjeux

Par L'Economiste| Edition N°:2982 Le 16/03/2009 | Partager

L’organisation des élections des représentants des salariés dans les entreprises ne sera pas une mince affaire. Et cela non seulement sur le plan de la logistique mais surtout il s’agira de convaincre et même de bousculer le monde de l’entreprise qui devra jouer le jeu.Dans sa globalité, cette opération permettra d’établir une véritable cartographie syndicale dans notre pays.Si jadis le monde de l’entreprise faisait preuve de réticence, il est aujourd’hui en principe dans une autre disposition. La CGEM a même édité un guide pour inciter les entreprises à participer. Mais, vont-elles suivre le mouvement? On le saura la semaine du 14 au 19 mai, date de ces élections.Dans cette affaire, la grande inconnue reste les syndicats dont certains menacent de boycott. Pourtant, ils sont conscients des véritables enjeux et savent que cette étape est décisive. Car décrocher le statut de syndicat représentatif à l’issue de ces élections est un label à plusieurs avantages. D’abord, il ouvre les vannes des subventions de l’Etat. Ensuite, il permet d’accéder à la Chambre des conseillers, via le collège des salariés. Ces privilèges aiguisent les appétits des syndicats qui sont déjà entrés dans des surenchères préélectorales. D’ailleurs, la rupture du dialogue social pourrait s’expliquer par cette volonté de paraître plus radical. Le but étant de rafler le maximum de suffrage. Mais attention, ce n’est pas cette guerre des tranchées qui déterminera les rapports de forces. Il faut méditer les résultats des élections professionnelles de 2003 où la domination des SAS (Sans appartenance syndicale) était incontestable. Les syndiqués, toutes tendances confondues, sont donc minoritaires. Pourtant, le Maroc compte au total une vingtaine de centrales. A quoi servent-elles finalement? Mohamed CHAOUI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc