×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Courte vue

Par L'Economiste| Edition N°:4594 Le 26/08/2015 | Partager

Fin de litige entre la Direction des Impôts et les sociétés de messagerie-transport de personnes et/ou de marchandises (voir nos informations ci-contre). Démarrage d’une polémique sur la TVA des médicaments…
Ainsi va la vie fiscale marocaine, chevauchant des questions techniques pointues, agitée de controverses sophistiquées, mais bien incapable de couvrir  son champ souverain: faire payer les impôts à une grande partie de ceux qui les doivent.
C’est tout simple à dire, mais complexe à réaliser.
En effet, ce domaine, comme tant d’autres, souffre d’une courte vue, qui lui vient de la domination des considérations techniques sur les objectifs stratégiques.
Techniquement, c’est une aberration de courir derrière les contribuables petits et moyens: ça coûte cher et ça rapporte peu. Répétée durant dix, vingt ou trente ans, cette évidence raisonnable devient une folie: combien de «petites pousses fragiles» sont devenues des activités importantes, toutes logées dans l’informel?
Un signe plus gros qu’un nez au milieu de la figure: la TVA sur les importations rapporte plus que la TVA intérieure! Depuis quand un pays serait-il capable d’importer trente ans de suite plus qu’il ne produit? Comment ferait-il pour les payer, ces fameuses importations?
Et pourtant, au lieu de s’occuper de l’extension du champ de la TVA intérieure, on passe des mois et des mois à fatiguer des palanquées de hauts cadres pour disséquer comment deux ou trois entreprises transparentes vont faire pour imprimer leur ticket de caisse suivant que le client porte ou pas un paquet avec lui.
C’est cela la domination du technique sur la stratégie, sur la vision stratégique: un immense gaspillage de temps, de compétences et d’argent. Et par-dessus le marché, c’est immoral et antidémocratique!o
 

Nadia SALAH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc