×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Edition N° 5997 | Le 26/04/2021
Gregory Chekib est franco-libanais, il vit depuis 2007 au Maroc et à travaillé pour plusieurs agences comme directeur artistique avant de se consacrer pleinement à son art (Ph Grégory Chakib) - L’Economiste: Comment définissez-vous votre style? - Gregory Chekib: A vrai dire je suis «multi-style». Je peux faire du dessin traditionnel, de la caricature pour magazine, du graffiti. Aussi, je...
Edition N° 5997 | Le 26/04/2021
«Le Maroc a basé son approche de négociation sur la gradualité de la mise en œuvre des réformes et sur la pertinence des arguments pour faire valoir vis-à-vis de ses partenaires, la nécessité de préserver certains acquis dictés par la contrainte juridique de ne pas transgresser les lois sur la protection des investissements et les engagements conventionnels de l’Etat», souligne Khalad Zazou,...
Edition N° 5995 | Le 22/04/2021
Taoufik Aboudia est un touche-à-tout, passionné de philosophie et d’informatique, il a créé un espace unique à Marrakech, un incubateur de talents digitaux A l’origine de cette startup marrakchie, un enfant du pays, Taoufik Aboudia, 41 ans. Après un bac option Sciences maths, qu’il abandonne pour un bac littéraire, le jeune geek, passionné d’informatique et autodidacte, profite de la...
Edition N° 5992 | Le 19/04/2021
«Ce qui a changé, c’est le terrain où s’exerce la liberté d’expression qui s’est métamorphosé et considérablement réduit. Si à l'époque de mon livre (XVIe), la censure venait de l’Etat, aujourd’hui elle émane du pouvoir du marché qui est un réel pouvoir économique. Nous avons assisté à des événements récemment en France qui sont révélateurs de cette nouvelle emprise», déplore Guillaume...
Edition N° 5987 | Le 12/04/2021
Après les «Kettarat», le ministère de la Culture et de la Communication dévoile le prochain site choisi pour figurer au projet d’inscription au patrimoine culturel de l’Unesco. Il s'agit des greniers collectifs, appelés également «Iguidar» ou «Ighermane» et qui représentent un patrimoine séculaire au Maroc. La démarche d'inscription, annoncée par Othman El Ferdaous, ministre de la Culture,...
Edition N° 5977 | Le 29/03/2021
«Les atouts du Souss Massa sont nombreux, ne serait-ce qu'en matière de RH. L’employé «soussi» est un employé modèle, ce n’est pas nous qui l’affirmons mais les industriels de notre région», indique Marouane Abdelati Directeur Général du CRI Agadir Souss Massa (Ph. GB) - L'Economiste: Vous avez conclu un partenariat avec le CRI de Dakhla. Quels en sont les contours? - Marouane Abdelati: L’...
Edition N° 5974 | Le 24/03/2021
Le secteur des fruits et légumes mène depuis plusieurs mois, une campagne de sensibilisation auprès de ses producteurs pour faire face à la pandémie liée au Covid-19. «Nous avons travaillé de concert avec les autorités locales afin d’éviter la ca­tastrophe. Même si les exportations des primeurs dans l’ensemble sont en nette évolution entre 2019 et 2020, il n’en demeure pas moins que les...
Edition N° 5973 | Le 23/03/2021
Le musée de l’eau, rien que le nom pourrait prêter à sourire, tant le projet est peu commun. Il est pourtant dit, qu’a partir de petites idées, naissent de grands projets. Le musée «Aman» de l’eau, est avant tout un espace culturel, où la connaissance est foisonnante. Le Musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc se trouve dans la Palmeraie au pied des montagnes enneigées de l'...
Edition N° 5971 | Le 19/03/2021
Pour Rachid Dahmaz,  Président du CRT d’Agadir, sans compagnie charter, le Maroc aura du mal à s’en sortir. Il n’y a qu’à voir la Turquie qui en dispose d’une dizaine…  (Ph. GB) - L’Economiste: Comment se répartit le secteur touristique dans la région Souss Massa? - Rachid Dahmaz: Nous avons plus de 130 000 employés dans la région Souss massa, sans parler des emplois indirects tels que la...
Edition N° 5971 | Le 19/03/2021
«Nous avions à fin octobre près de 70% du parc hôtelier qui était ouvert et nous avions repris espoir. Malheureusement ces restrictions dues à la crise liée au Covid-19, ont renvoyé le secteur touristique à son niveau d’avant 1982», fait observer Rachid Dahmaz, président du CRT d’Agadir  (Ph. GB) «LA ville d’Agadir suffoque… pire elle est à l’agonie», alerte le Président du CRT d’Agadir...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc