×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Recherche & innovation
Les projets de soutien de R&D Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:1752 Le 21/04/2004 | Partager

Parmi les 18 projets soutenus par l’Association marocaine pour la recherche-développement, 15 ont été réalisés:- Afric Industries pour la mise en place de la gestion de la production assistée par ordinateur (GPAO). Coût du projet: 240.000 DH.- Coopérative Anbaria pour le développement d’une unité de production de blocs alimentaires fourragères. Coût du projet: 743.000 DH.- Comptoir régional des terres cuites pour l’étude et le développement des agglomérés normalisés. Coût du projet: 400.000 DH.- Domaine El Boura pour réduction de l’effet de la température de la conservation sur la qualité de la semence de la pomme de terre. Coût du projet: 970.164 DH.- Industube pour l’optimisation de la consommation de zinc sur une ligne de galvanisation par trempage. Coût du projet: 331.231 DH.- Mafoder pour le développement des nuances métallurgiques susceptibles d’apporter une meilleure tenue aux phénomènes de corrosion, abrasion et érosion. Coût du projet: près de 4 millions de DH.- Coopérative M’Brouka pour la préservation et l’amélioration de la qualité des produits horticoles par des procédés biologiques. Coût du projet: 700.000 DH.- NBR pour l’automatisation du système d’acquisition des résistances mécaniques des bétons. Coût du projet: 160.200 de DH.- Nassimo Al Ward pour la valorisation des huiles essentielles. Coût du projet: 367.190 DH.- Phosboucrâa pour la production de l’eau douce par une éolienne, par osmose inverse de l’eau de mer. Coût du projet: 1 million de DH.- Plastex pour la réalisation d’un banc d’essai. Coût du projet: 1,5 million de DH.- Safripac pour l’étude de traitement et de valorisation des déchets solides de papeterie. Coût du projet: 228.221 DH.- Société des tanneries groupées pour le traitement des rejets liquides des tanneries. Coût du projet: 300.000 DH.- Union Cérame pour l’étude de la stabilité des suspensions et barbotines céramiques. Coût du projet: 400.000 DH.- CHU Ibn Sina pour la mise au point d’un système d’assistance ventriculaire implantable et autonome. Coût du projet: 1,1 million de DH.Source: R&D Maroc

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc