×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: Les cartes à jouer pour le tourisme

Par L'Economiste | Edition N°:1752 Le 21/04/2004 | Partager

. Une étude sur la vision marketing de la destination en cours de finalisation Le plan de développement régional (PDR) de la destination Agadir en cours d’élaboration est bien avancé. Les représentants du groupement Scet Maroc-Détente Consultants chargés de ce projet ont présenté lundi dernier aux professionnels de la station le rapport provisoire de la vision marketing de la destination Agadir. Pour rappel, leur travail s’articule autour de trois missions (www.leconomiste.com). Outre le volet marketing, il s’agit de préparer les plans d’animation et améliorer la qualité urbaine et paysagère d’Agadir. Des missions pas encore achevées pour le moment. En attendant, le rapport relatif à la vision marketing a été validé par les membres du Conseil régional du tourisme (CRT) de la ville. Le travail réalisé, qui consistait en plusieurs tâches, a permis de dégager des pistes pour le développement de la destination. Sur le plan du positionnement marketing, les consultants soulignent qu’Agadir doit se différencier au niveau de l’image véhiculée non seulement par rapport à ses concurrents étrangers, mais également par rapport aux autres destinations marocaines. Ces dernières vendant plutôt du culturel. “Si la ville bénéficie d’une ouverture sur l’arrière-pays doté d’un potentiel culturel particulier, le positionnement balnéaire d’Agadir est clair et c’est cette première image qui doit être véhiculée auprès du touriste”, selon un consultant du groupement. Du point de vue des opérateurs des marchés émetteurs, cette image est aujourd’hui encore floue et la station ne dispose pas d’une notoriété suffisante. Pour bien la vendre toute l’année, une chose possible en raison de son climat identique pendant 12 mois, un double positionnement s’impose en fonction de la saisonnalité. Pour les représentants du groupement en charge du PDR, Agadir pourrait se positionner en tant que station balnéaire familiale en été et cibler la clientèle marocaine, notamment celle résidente à l’étranger, qui est importante pendant la période estivale. Durant cette saison, la ville est fortement concurrencée auprès des touristes européens qui préfèrent les destinations méditerranéennes plus proches de l’Europe. Cette clientèle pourrait être courtisée beaucoup plus pendant les autres mois de l’année au cours desquels Agadir pourrait se positionner comme “le soleil d’hiver le plus proche de l’Europe”, suggère un consultant. Pour lui, les conditions de réussite suivant le marché ciblé sont diverses. Mettre l’accent sur l’aspect propreté et entretien de la ville est une condition entre plusieurs qui semble être commune à de nombreuses catégories de clientèle.


Challenge

Pour les représentants du groupement Scet Maroc-Détente Consultants, l’ambition Agadir 2012 n’est pas seulement la relance du tourisme dans la station. C’est aussi un challenge majeur pour le plan Azur, “une épreuve pour sa crédibilité”, affirment-ils. Pour eux, c’est également l’équilibre entre les diverses activités d’une ville. Pour relever le défi, remarquent les consultants, il faut cibler à court terme deux objectifs. Outre souder les énergies, il est nécessaire de doper le taux d’occupation par des actions coup de poing auprès de la clientèle francophone et marocaine. A long terme, un relifting de la destination, un plan de communication lourd et une démarche de contractualisation avec un noyau dur de tour-opérateurs sont les trois objectifs retenus. De notre correspondante, Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc