×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:3188 Le 12/01/2010 | Partager

. Affaire Legler: Les banques exigent une contre expertiseLa pression sur Legler Maroc s’accentue. La remise en cause du deal de l’investissement initial de 1,8 milliard de DH, conclu en 2006 entre l’italien Legler SPA et le marocain Atlantic Group, alors annoncé par L’Economiste (8 octobre 2009), est toujours d’actualité. De sources proches de l’actionnariat de l’entreprise, l’on évoque de nouvelles «pressions» de la part de deux des trois banques (ndlr: BMCE Bank, Attijariwafa bank et Banque Populaire) présentes dans le financement de ce projet. Celles-ci exigeraient une contre -expertise du redressement judiciaire, décidé entre les pouvoirs publics et leur directeur de l’entreprise, Driss Snoussi. Selon le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ahmed Réda Chami, il s’agit «juste d’audit stratégique pour s’assurer qu’il y a un avenir pour Legler». . Transport: Une fédération boulimique La Fédération nationale des syndicats du transport public des voyageurs (FNSTPV) vient de rejoindre la Fédération nationale du transport (FNT), présidée par Abdelilah Hifdi. La FNT a également phagocyté la Fédération nationale du transport routier des voyageurs (FTRV), ainsi que la Fédération générale du transport sur routes et ports. Autre association professionnelle sur la ligne de mire de la FNT, l’Association marocaine des transports routiers intercontinentaux du Nord (Amtri).. Tourisme: Zenagui à Taghazout Le tout nouveau ministre du Tourisme était vendredi dernier à Agadir pour une visite sur le site de Taghazout. Il semble qu’une de ses premières missions depuis sa récente nomination est un audit du plan Azur et la relance du projet d’aménagement de la station balnéaire de Taghazout. . Le nouveau billet de 50 DH émis à 4 millions d’unités La mise en circulation du nouveau billet de 50 dirhams est passée inaperçue. Et pour cause, le billet, qui commémore le cinquantenaire de Bank Al-Maghrib, n’a été émis qu’en tirage limité de 4 millions d’unités. Ce billet commémoratif porte au recto les effigies de Mohammed VI, Hassan II et Mohammed V, et au verso le bâtiment de l’administration centrale de Bank Al-Maghrib à Rabat. A noter qu’il contient, également, le discours prononcé en 1959 par Mohammed V à l’occasion de l’inauguration de Bank Al-Maghrib.. Mobilier urbain: Après Agadir, RabatAprès la ville d’Agadir, c’est au tour de Rabat de s’équiper de la nouvelle ligne du mobilier urbain “Authentique” Design by Hicham Lahlou. L’abri-bus de cette ligne de mobilier urbain est en cours d’installation sur tout le territoire de la ville (hors tramway).. Energies renouvelables: Le projet de loi adoptéLa commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants a adopté, la semaine dernière, le projet de loi sur les énergies renouvelables. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie énergétique. Le projet de loi prévoit des mécanismes de régulation de la production et de la commercialisation des énergies renouvelables et propose un cadre juridique qui ouvre de nouvelles perspectives devant la création et l’exploitation de structures de production d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables. . Accord OCP/SyndicatsL’OCP et les syndicats des travailleurs de l’Office (CDT, UNTM, FDT, UGTM) sont parvenus, la semaine dernière, à un protocole d’accord. Il porte sur l’amélioration de la situation matérielle des employés, de la retraite et de la prime de rendement, la promotion interne et le développement du système de couverture médicale. Ainsi, à partir du 1er janvier 2010, le «traitement professionnel» est augmenté de 10% et l’indemnité de logement de 450 DH, avec effet rétroactif à compter du 1er octobre 2009, au profit du personnel en activité à la date du 1er janvier 2010.

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite