×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

L'e-gouvernement? Une grosse blague

Par L'Economiste | Edition N°:1653 Le 02/12/2003 | Partager

. Même les Conseils de Gouvernement ne sont pas à jour!. La dernière circulaire du Premier ministre date… d'un an!. Le site de l'Education nationale ne marche pasLorsque Jettou, le Premier ministre, ouvrait en juillet dernier, les grandes journées sur l'e-administration, il ne se doutait pas qu'il n'y aurait pas grand monde pour écouter, pas dans la salle qui était pleine, mais dans le travail de tous les jours, dans l'e-gouvernement. Il n'est pas le seul.Tous les discoureurs sur l'e-gouvernement feraient bien de jeter un oeil sur l'e-comportement de leurs équipes: ça n'e-gouverne pas vraiment là-dedans!Commençons par le commencement: le site du Premier ministre qui loge sous “www.pm.gov.ma”.Une photo de Jettou, la tête penchée, un peu tristounette attitude qui ne lui ressemble pas beaucoup puisqu'il fait métier d'être toujours gai, souriant, dynamique.Juste dessous défile “L'actualité” sur fond vert. Et quelle actualité! le dernier communiqué, qui date d'octobre, du mardi 28 octobre précisément, pour l'arbitrage sur les assurances d'accidents du travail et sur les conventions d'investissements. La semaine suivante, il y a eu d'autres conventions pour d'autres investissements, mais cela n'a pas intéressé le webmaster: pas un mot!. Le webmaster a fui Ramadan!D'ailleurs, on se demande où il est passé celui-là: il n'a pas touché le site de son patron depuis le 29 octobre. Il a dû se mettre en vacances sauvages pour le Ramadan et donc tout son service avec lui.Ne soyons pas si méchant: le travail de mise à jour n'est pas fait depuis un mois et personne n'a remis personne au travail… Bon, c'est comme ça, faisons avec. Si l'actualité n'est pas suivie, alors c'est que les dossiers sont géniaux. Allons-y de ce clic…Misère! Un petit dossier rachitique sur l'alphabétisation et puis rien, absolument rien d'autre. Pas de date de remise à jour. A vue de nez, ce dossier remonte au printemps dernier. On y apprend quand même dès la première ligne que “48% des plus de 10 ans ne savent pas lire et que 2 millions d'enfants entre 9 et 15 ans ne vont pas à l'école”. C'est une bonne chose: cela évitera de répéter les bêtises qui courent partout, même parfois dans la bouche de ministres, bêtises du genre “75% d'analphabètes au Maroc”.. Pas le moindre chantierVoyons dans “Les chantiers”, il y a sans doute quoi se mettre sous la dent. Clic. Rien. Reclic. Rerien. Il n'y a rien, pas de chantier, rien du tout. Que dal!Un dossier maigrichon, pas le moindre chantier.Nous qui croyions que la Primature se démenait dans tous les sens pour régler des tas de dossiers. Nous serions-nous mis le doigt dans l'oeil? Jettou a dû oublier un dossier urgent: régler son compte à son service informatique. De mieux en mieux…“Conseil de Gouvernement”, ça doit être à jour, ça! C'est facile comme bonjour, juste un couper-coller avec les dépêches de l'agence MAP. Pas de quoi se fouler un doigt sur le clavier.Avec un bel italique dans un élégant camaïeu de bleus, sur fond blanc, le site annonce fièrement:“Rabat le 13/06/2003Rabat, 13/06/03 - Une réunion du Conseil de Gouvernement s'est tenue vendredi après-midi, sous la présidence du Premier ministre, M. Driss Jettou.”Le webmaster note deux fois la date, au cas où l'on n'aurait pas compris: il s'agit bien du Conseil de Gouvernement du 13 juin 2003. Avec six mois de retard, ils auront sans doute soigné les détails… Vous pensez donc qu'avec un clic, vous allez avoir le communiqué complet. Clic, rien. Reclic, rerien. L'information précédente date du 21 mai 2003: elle fait une demie-ligne de plus. Ce conseil-là a “adopté plusieurs projets de loi”. Lesquels? Pas question de vous le dire.Bien, bien, bien…S'il n'y a pas d'informations ni sur les Conseils de Gouvernement, ni sur la politique du gouvernement, ni sur les activités du Premier ministre, il sert à quoi ce site? Les circulaires peut-être? C'est important les circulaires, puisque c'est elles qui disent à tous les fonctionnaires comment ils doivent agir. Ce serait aussi super, si les citoyens pouvaient savoir ce que disent ces circulaires. C'est pile-poil de l'e-gouvernement, M'sieurs-Dames.Clic sur “Circulaires”. Oh! un fossile! La dernière circulaire a un an d'âge: 26 décembre 2002. Devinez quel est le sujet? L'investissement! Il y a un investissement qui, visiblement, fait défaut: surveiller ce que font les fonctionnaires payés pour entretenir ce site!Un bon point quand même, dans cette bérézina: il y a le texte de la Constitution, les textes qui définissent des pouvoirs d'un Premier ministre, du gouvernement, du Parlement… Comme cela ne change pas tous les ans, ceux-là seront à jour pour quelque temps.


Le pompon: Pour les Habous, Amir Al Mouminine, c'est Hassan II!

Le site du Premier ministre est dans la bonne moyenne des sites gouvernementaux. Ceux de l'Education nationale et de l'Aménagement du territoire sont peut-être à jour, mais comment le savoir, puisqu'ils ne fonctionnent pas: pas assez de puissance dans leurs machines, certainement. Celui du Tourisme et celui de la Santé publique sont les meilleurs: à jour, rapides, colorés, et surtout conçus pour parler aux consommateurs et aux citoyens (et pas aux seuls fonctionnaires entre eux!). Mais celui du Tourisme n'est pas relié à son autre site, celui qui présente les grands programmes d'investissement. Celui du ministère des Finances est bien lui aussi. Il permet même de faire certaines opérations avec la Douane. Mais il n'est relié à rien, ni aux statistiques, ni à la banque centrale… C'est connu, on aime bien faire cavalier seul dans ce ministère.Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que le ministère des Habous a aussi son site, http://www.habous.gov.ma.Ne le ratez pas, ça vaut le coup d'œil. Quel magnifique graphisme! Juste un détail, pas grand-chose: pour le web des Habous, le commandeur des croyants, c'est encore Hassan II.. L'Intérieur: pas e-concerné!Ministère de l'Intérieur: pas là, pas concerné. Il y a belle lurette que les résultats des élections ne sont plus accessibles et ne parlons pas de e-administration. C'est ce ministère qui a la tutelle des multiples guichets où les citoyens doivent se rendre pour obtenir quantité de papiers, pas toujours utiles. On aurait pensé que c'est celui qui serait le plus en pointe. Que nenni! pas e-concerné!Jihad RIZK

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc