×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

El Jadida/Agriculture: L’ORMVAD fait son bilan

Par L'Economiste | Edition N°:1850 Le 09/09/2004 | Partager

. L’importance des précipitations a permis une saison agricole satisfaisante. En zone pluviale, les superficies semées ont atteint 295.385 ha…. … Alors que la zone irriguée a couvert 89.375haLes agriculteurs sont contents de leur saison agricole écoulée. L’activité économique respire la santé dans la campagne des Doukkala. Des projets familiaux ajournés depuis des années ont été réalisés. Et des équipements ont été réparés ou même rénovés. Les agriculteurs ne prennent pas de vacances. Après le bilan de l’année passée, ils se préparent pour les prochaines semences. Ils espèrent que la pluviométrie enregistrée au cours de la dernière saison et la disponibilité en eau seront au rendez-vous pour cette année également. Il faut dire que la pluviométrie moyenne enregistrée au cours de la campagne agricole 2003/2004 a été particulièrement importante au niveau de la zone d’action de l’ORMVA des Doukkala par rapport aux années précédentes. Elle a atteint 404 mm contre 370 mm au cours de la campagne 2003-2004 et 315 mm comme moyenne des 39 dernières campagnes, selon des sources de l’office. Ces dernières précisent, d’ailleurs, que l’importance de ces précipitations a permis la réalisation d’une bonne campagne agricole. Suite à ces conditions pluviométriques favorables, les superficies semées au cours de cette campagne ont été très importantes. Un impact très positif a été de la sorte enregistré sur la croissance et le développement des cultures aussi bien en zones bour qu’en zones irriguées. En zone pluviale, les superficies semées ont été de l’ordre de 295.385 ha Ces dernières ont concerné les céréales d’automne et de printemps, les fourrages, les légumineuses et le maraîchage. En zones irriguées, la dotation en eau allouée au périmètre des Doukkala a été de 322 millions de m3 comme dotation initiale et 130 m3 comme dotation supplémentaire. Le programme cultural au niveau de ce périmètre a concerné la betterave sucrière, la luzerne, le bersim, l’arboriculture existante en plus des céréales d’automne. Cependant, les réalisations par les agriculteurs ont largement dépassé ce programme et ont atteint 89375 ha. Quant aux zones irriguées par pompage privé, les superficies semées ont été de 6677 ha dont 620 de céréales d’automne, 1.136 de cultures fourragères, 2.697 de maraîchage de printemps-été, 1.593 de maraîchage d’automne-hiver, 195 de maïs grain et 436 de tomate primeurs. Pour la betterave à sucre, la superficie réalisée a été de 19.586 ha, soit 106% de la superficie programmée. La production réalisée a atteint un tonnage de 1,088 million de tonnes contre 1,35 la campagne précédente. . Conditions favorablesSuite aux conditions climatiques favorables qui ont caractérisé la campagne agricole 2003/2004, les rendements et productions des céréales d’automne sont qualifiés de très satisfaisants, comparativement à la moyenne enregistrée dans le périmètre. Les superficies semées ont été de l’ordre de 204.060 ha en zones pluviales et 47.286 ha en zones irriguées. La production en grains de céréales a atteint, cette campagne, plus de 5,6 millions de quintaux dont 3,38 en zones pluviales. Ce qui contribue à 52% dans la production totale de la région des Doukkala-Abda. La quantité totale commercialisée par le secteur organisé arrêté au 07 août 2004 est de 983.962 quintaux, principalement du blé tendre (99,5%). Les conditions favorables de la campagne agricole ont permis également la réalisation d’une superficie de 17.436 ha de légumineuses alimentaires dont 73% en zones pluviales. Concernant les cultures fourragères, la superficie réalisée a atteint 25.487 ha dont 37% en zones pluviales. La production estimée en fourrage vert pour la campagne agricole 2003/2004 est de l’ordre de 1,19 million de tonnes contre 1,1 la campagne précédente. Pour le maïs grain, la superficie semée est évaluée à 46832 ha contre 44.000 ha pour la campagne écoulée soit une augmentation de 6%. Pour les cultures maraîchères, la superficie réalisée a atteint 20.750 ha essentiellement en zones pluviales dont 11.984 de maraîchage automne-hiver et 8.766 de maraîchage de printemps-été. Pour sa part, le vignoble a mobilisé une superficie globale de 14.220 ha.


Production animale

Les résultats de la campagne agricole 2003/2004 concernant la production animale ont aussi été significatifs. La production laitière totale a été estimée à 260 millions de litres. Le lait collecté par les coopératives et commercialisé a été de 133 millions de litres. Alors que la production de viande rouge a atteint 15.000 tonnes.De notre correspondant Mohamed RAMDANI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc