×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:2430 Le 26/12/2006 | Partager

. CMPE: Bilan et stratégie 2007 Au terme de l’année 2006, le CMPE a réalisé 41 manifestations mobilisant 472 entreprises marocaines qui ont pu nouer 14.828 contacts avec des professionnels de différents pays, qui ont débouché sur des commandes fermes. Des missions B to B ciblées auprès des grandes centrales d’achat et des donneurs d’ordre ont été multipliées en Italie, Espagne, Grande-Bretagne, Allemagne et Russie, notamment pour les secteurs du textile-habillement et cuir. Il s’agit là d’un des volets du Conseil d’administration du CMPE qui s’est tenu le 20 décembre dernier. L’année 2006 a été aussi caractérisée par d’importants projets de communication, en particulier la campagne menée en Russie pour les agrumes et primeurs. Pour 2007, indique un communiqué du CMPE, la stratégie s’appuie notamment sur le renforcement de l’information commerciale et de la fonction étude de prospection et de marchés, la consolidation de l’orientation vers les missions B to B sectorielles et par filières, le redéploiement sur les salons spécialisés les plus adaptés à l’offre marocain… Le programme 2007 «se veut plus ambitieux» avec 70 manifestations prévues dans 25 pays et accorde une place prépondérante aux missions d’hommes d’affaires (48% contre 38% en 2006), alors que les salons spécialisés qui restent un volet important dans la promotion sectorielle ne représentent que 39% (contre 44% en 2006), souligne le communiqué. Cette année sera marquée par la programmation de nouveaux salons internationaux de renom.. AMO: Signature d’une convention Les organismes gestionnaires du régime de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et les établissements publics de soins et d’hospitalisation ont signé, vendredi dernier, une convention dans le cadre de la consolidation de l’AMO.Ce texte définit les relations entre les organismes gestionnaires, en l’occurrence la Cnops et la CNSS, et les établissements publics de soins et d’hospitalisation, et fixe la tarification nationale de référence dans ces structures.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc