×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Bensouda, nouveau Trésorier du Royaume

Par L'Economiste | Edition N°:3263 Le 27/04/2010 | Partager

. La réforme des impôts, son plus grand chantier . Saïd Ibrahimi chargé de promouvoir la place financière de CasablancaLA nomination de Noureddine Bensouda à la Trésorerie Générale du Royaume a secoué le milieu des affaires marocain, hier en fin de journée. Les commentaires allaient, en effet, bon train. Après 11 années passées aux impôts, l’on pensait Bensouda indéboulonnable. Sa détermination d’aligner le système fiscal sur l’évolution économique et sociale du pays ou encore de renforcer la mobilisation des contribuables et d’améliorer la répartition de la charge fiscale, a fini par en faire l’un des grands commis de l’Etat le plus en vue. La question de son successeur est déjà sur toutes les lèvres.A sa nomination en 1999, à la direction des Impôts, Bensouda était un homme peu habitué aux feux de la rampe. Pour autant, il n’était pas un novice dans le domaine de la finance. En une douzaine d’années de carrière au sein du département des Finances, il avait fini par maîtriser les différents rouages de cette administration. Sa thèse en 2001 sur l’Analyse de la décision fiscale au Maroc, en tenant compte des procédures formelles et informelles suivies par les acteurs susceptibles d’intervenir, l’avait révélé au milieu des affaires. Thèse qui identifie et analyse la place et les rôles respectifs des institutions politiques (gouvernement, Parlement, partis), de l’administration fiscale, des institutions internationales (FMI, Banque mondiale) et des groupes de pression participant à la création du droit fiscal. En la consacrant au processus de décision fiscale au Maroc, Bensouda apportait ainsi un éclairage nouveau sur les conditions de création du droit au Maroc, notamment le droit fiscal.Il remplace Saïd Ibrahimi, qui a été nommé directeur général de la société qui sera dédiée à l’aménagement et à la gestion de la place financière de Casablanca. Société dont la mission sera de positionner Casablanca comme centre financier international, de sorte à accroître les perspectives de son développement et de sa modernisation.B. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc