×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Absentéisme/Chambre des conseillers
D’autres mesures en préparation

Par L'Economiste | Edition N°:3254 Le 14/04/2010 | Partager

. Limitation des frais de déplacement. En plus de la publication des noms au BOREDORER le blason de la Chambre des conseillers est décidément l’objectif majeur de Mohamed Cheikh Biadillah. Après avoir fait la chasse aux fonctionnaires fantômes, le président veut maintenant discipliner les parlementaires en exigeant leur présence à toutes les activités de la Chambre. Il en va de la crédibilité de l’Institution. Et ce, pour mettre fin à l’image de l’hémicycle avec ses sièges inoccupés, particulièrement lors du vote de lois importantes. «Il ne s’agit pas d’un nouveau dispositif à mettre en place. C’est juste l’application à la lettre d’une loi qui existe déjà» a affirmé une source parlementaire. En effet, les articles 55, 56 et 57 du règlement interne de la Chambre des conseillers définissent les sanctions prévues en cas de multiplication d’absences non justifiées. Finie donc l’école buissonnière. Les conseillers qui s’absentent lors des réunions des commissions seront appelés à justifier leur absence. Une justification qui sera publiée au Bulletin Officiel, qui comportera également la liste des présents et mentionnera tout report de vote à cause de l’absentéisme. De même,’’ si un membre s’absente lors de trois séances consécutives sans justification valable, au cours d’une même session parlementaire, la commission à laquelle il appartient sera désormais tenue d’informer le président de la Chambre. Ce dernier pourra l’évincer de la commission. C’est au groupe parlementaire auquel il appartient de l’indemniser’’ peut-on lire dans le règlement interne. D’autres mesures d’accompagnement de cette loi seront effectivement mises en œuvre afin de sanctionner le plus durement possible les absents récidivistes. Mohamed Cheikh Biadillah dispose d’une batterie de mesures qu’il suffit d’activer. ‘’Les absents se verront privés d’un bon nombre d’avantages comme les missions à l’étranger, des services de différentes prestations, la prise en charge partielle de la restauration, le transport, l’hébergement,’’ rappelle un parlementaire qui soutient l’initiative du président de la Chambre qui veut mettre de l’ordre dans son institution. Et pour mieux traquer les absents, les sièges seront désormais numérotés, chaque membre aura un numéro qui lui sera attribué jusqu’à la fin de son mandat. Un responsable rappelle que le président n’a pas prévu que des sanctions. « Des facilités sont également prévues ». En effet, pour améliorer les conditions de travail des parlementaires, en séances plénières et dans les commissions, la présidence a contracté des partenariats avec des compagnies aériennes, des hôtels et des restaurants. L’objectif est de permettre à ses 270 membres, même les plus éloignés, de se déplacer et d’assister aux réunions sans contraintes. Selon le même responsable, des efforts ont déjà été entrepris au niveau de certaines commissions comme celles de l’Agriculture et des Finances qui ont déjà commencé à notifier les absences et sanctionner les conseillers « mauvais élèves». Pour lui, c’est insuffisant, l’essentiel de l’effort doit être fait au niveau des groupes parlementaires.Bouchra Ismaili ALAOUI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc