×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Le RNI veut la mairie de Tétouan à tout prix

Par L'Economiste | Edition N°:4605 Le 10/09/2015 | Partager
Un deal avec le PAM n’est pas à écarter
A Tanger, pas de place aux surprises
Benaissa haut la main à Asilah

La victoire du PJD à Tanger a été telle que la suite des événements ne pourra s’écrire qu’à la lumière de la Lampe. Avec presque les deux tiers des sièges, 49 sur 85, il est presque sûr, sauf miracle de dernière minute, d’affirmer que le futur maire de Tanger sera du PJD.
Ce qui est moins sûr, c’est de savoir avec qui le PJD voudra composer, d’autant plus que parmi les partis de la coalition gouvernementale, il n’a guère d’autre choix que le RNI. En effet, le parti dirigé par Salaheddine Mezouar pourra prétendre à beaucoup plus que ce que les urnes lui ont accordé, 9 sièges en tout au conseil de la Mairie de Tanger, selon une source au PJD. Mais tout porte à croire que la véritable bataille devra se jouer au niveau du conseil de la région Tanger-Tétouan- Al Hoceima.
Les résultats des élections pour les régionales ont été tout autres avec une nette avancée du PAM qui a réussi à avoir la première place avec 18 sièges, suivi par le PJD avec 16 et ex-aequo PI et RNI avec 7 sièges chacun.  Si la logique des alliances suivant l’opposition gouvernementale s’établissait, le PAM a toutes les chances de son côté pour s’arroger la présidence de la région, un rêve que poursuit avec ferveur Ilyass El Omari, le candidat pamiste.
L’aide du RNI pourrait être bien utile en garantissant une majorité absolue pour le PAM. Mais en contrepartie, le parti de la Colombe entend bien récupérer son ancien fief à Tétouan et l’aide du PAM pourrait être bien précieuse. Malgré la victoire du PJD avec 23 sièges, Mohamed Idaomar, le maire PJD sortant ne peut malheureusement briguer la présidence de la Mairie tout seul faute de majorité absolue. Mais une alliance RNI-PAM donnerait les clés de la ville de la Colombe Blanche à Rachid Talbi Alami, tête de liste RNI à Tétouan, une possibilité bien réelle, vu que les élus du RNI se seraient à maintes reprises réunis avec leurs homologues du PAM à Tétouan, selon des sources sur place qui annoncent un accord formel dans les prochains jours.

Chaouen/Asilah

Le parti du PJD a remporté à Chaouen la majorité des sièges de la commune. En effet, le parti dont le chef de file local est Mohammed Sefiani, maire sortant, s’est octroyé 16 sièges sur 29, loin devant le deuxième, l’Istiqlal avec six sièges ce qui lui garantit un confortable deuxième mandat.
A Asilah, petite bourgade à une cinquantaine de kilomètres de Tanger, fief traditionnel du RNI, le vent a tourné en faveur du PAM.
Le parti d’El Himma a réussi à avoir 27 sièges sur un total de 30. Mais c’est l’ancien ministre Mohamed Benaissa qui s’est présenté en tant que SAP qui est pressenti pour gouverner la commune dans le cadre d’un deal avec les pamistes.

De notre correspondant,
Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc