×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Université Mohammed V Souissi : Les étudiants fâchés avec le secteur privé!

Par L'Economiste | Edition N°:4168 Le 10/12/2013 | Partager
6 mois pour décrocher un premier emploi, souvent dans la fonction publique
Les lauréats des sciences humaines et sociales s’insèrent à 65%
Une nouvelle offre de formation en préparation

Dérocher un poste dans l’administration publique, c’est le rêve d’une grande partie des lauréats de l’université marocaine. Les étudiants ne sont pas attirés par le monde de l’entreprise, d’ailleurs ils manquent d’esprit d’entrepreneuriat. Ce sont là les deux constats phares de l’enquête réalisée par l’Université Mohammed V Souissi (UM5S), et assurant le suivi des conditions d’insertion de ses lauréats sur le marché du travail. Les premiers résultats de ce travail ont été présentés par Ilham Berrada, vice-présidente de l’UM5S, lors d’un forum sur l’employabilité des jeunes au Maroc, organisé vendredi dernier à Rabat. Il s’agit d’une enquête menée en ligne et destinée à «évaluer la durée de la recherche du premier emploi, ainsi que la satisfaction de la formation et de son adéquation avec l’emploi». Selon Ilham Berrada, il s’agit de la première initiative du genre portant sur un échantillon de 1.412 étudiants. Soit 56% des lauréats des trois facultés relevant de l’établissement (FSE, FSJES Salé et Souissi), tous diplômes confondus des trois dernières années 2009, 2010 et 2011. Pour le pôle Sciences humaines et sociales (SHS), le taux d’insertion avoisine les 65%. Quelque 39% d’entre eux ont déclaré être en activité professionnelle, et plus de 26% poursuivent encore leurs études. D’après l’enquête, il faut du temps, au moins 6 mois, pour dérocher le premier emploi. La majorité est recrutée par l’administration publique. «Malgré les efforts déployés, nous constatons encore le manque d’esprit entrepreneurial chez nos étudiants», déplore Berrada. L’établissement poursuit, néanmoins, sa stratégie en vue d’améliorer l’offre de formation, afin qu’elle soit en adéquation avec les besoins du marché. Sur ce volet, la vice-présidente de l’UM5S rappelle que 173 filières de formation et spécialisations sont proposées aux étudiants. Le taux d’insertion est assez élevé pour les licences professionnelles et les masters spécialisés, notamment en actuariat, banque et assurance. Cette adéquation entre offre de formation et marché de l’emploi figure parmi les objectifs du schéma directeur à l’horizon 2020, incluant une nouvelle offre de formation en cours de finalisation. «Grâce à ce travail, nous cherchons à fournir une offre attractive, diversifiée, cohérente, complémentaire et certifiante, suffisamment ancrée dans le milieu professionnel», insiste Berrada. «Avec comme objectif d’améliorer l’adéquation de la formation au marché du travail et accompagner les stratégies sectorielles et les chantiers structurants du pays», poursuit-elle. Toutefois, pour Mohamed Ayoub Hassoun, directeur régional Rabat de l’Anapec, inculquer l’esprit entrepreneurial chez les jeunes est un travail qui commence dès les premières années de scolarisation de l’enfant.

Une 2e étude de terrain en cours

Afin de mieux appréhender le parcours professionnel de ses lauréats, l’UM5S mène actuellement une deuxième enquête, cette fois-ci de terrain. Le face-à-face avec le lauréat y sera prédominant. Ce qui permettra de recueillir un ensemble d’informations sur sa situation globale après l’obtention de son diplôme. Le projet est réalisé en collaboration avec le Conseil supérieur de l’enseignement (CES). Les résultats seront dévoilés en début d’année 2014.

Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc