×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Jean-René Fourtou aux multiples casquettes

Par L'Economiste | Edition N°:1752 Le 21/04/2004 | Partager

. Le PDG de Vivendi a défendu la tenue du sommet des patrons à Marrakech C’EST un homme au visage avenant, à l’allure affable et au discours passionné. Il a depuis deux ans la responsabilité d’un mastodonte dans les métiers des médias et télécommunications, Vivendi Universal. Pour ce groupe, qui était à un moment en dégringolade, il a redressé la barre. Il trouve le temps pourtant d’assurer ses fonctions en tant que membre du conseil d’administration de grandes entreprises comme Axa, Aventis, de gérer une fondation pour l’art contemporain et assurer la présidence de la Chambre de commerce internationale (ICC). La recette tient en deux mots, confie-t-il: «Je fixe les priorités et j’accorde ma confiance aux gens qui m’entourent». Et cette confiance apparemment, est payée en retour. Fourtou a réussi à convaincre les membres de la ICC de tenir leur 35e congrès à Marrakech, ville très appréciée par le président de VU (un de ses enfants y est installé) et où il a une résidence secondaire. Fondée dans les années 20, la ICC est plus connue à travers ses instances comme la Cour internationale d’arbitrage, basée à Paris; c’est une institution mondiale de règlement des litiges commerciaux internationaux. La Chambre est une sorte de voix officielle des entreprises auprès des instances internationales. Elle siège aussi bien dans les réunions de l’OMC, du G8 qu’à l’ONU. La ICC qui regroupe plus de 130 pays, va tenir donc sa messe à Marrakech cette année, avec la participation de 600 patrons. «Ce genre de congrès n’est pas celui de débats mais plutôt d’échanges qui aboutissent à des décisions importantes sur le plan économique». Fourtou a défendu la tenue de cette réunion à Marrakech, afin de «faire connaître d’abord ce pays à plusieurs de nos compères et démontrer que le Maroc est un bon exemple de pays en développement qui jouit d’une réelle stabilité politique et démocratique». La commission marocaine de la ICC chargée de l’organisation est présidée par un des membres, Abdessalam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom. Le commerce sera le thème principal de ce congrès. «Ce que nous voulons mettre en exergue avant tout, c’est qu’en ouvrant les portes au commerce et aux investisseurs, le développement sera au rendez-vous. D’où notre message au G8 et aux négociateurs du cycle de Doha pour renforcer le système des échanges multilatéraux», explique Fourtou. Ce dernier ne cache pas sa passion pour l’art aussi. Il souligne que la fondation pour les arts qu’il a créée, parraine chaque année quatre artistes qu’il héberge dans sa maison de Marrakech. Son fils est sculpteur et c’est lui qui l’a améné à s’intéresser aux artistes contemporains et à les aider, raconte-t-il. Et en guise de boutade, il ajoute: «Aider pour aider, autant le faire dans un cadre associatif». La Fondation Janielia et Jean-René Fourtou, créée par le président de VU et son épouse dans la région de Marrakech, ne s’occupe pas uniquement de l’art contemporain. Elle oeuvre aussi dans le social, notamment dans les villages enclavés du Haouz, en partenariat avec la Fondation Mohammed V et une association régionale Al Baraka.B. B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc