×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Aérien: La destination Maroc garde son attrait

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:6107 Le 05/10/2021 | Partager
Ryanair et Turkish Airlines renforcent leurs programmations
D’autres transporteurs attendent la levée des restrictions
La proximité, un atout de taille pour la destination

De bonnes nouvelles au moment où les professionnels espèrent la levée des restrictions. Les compagnies aériennes sont toujours intéressées par le Maroc et particulièrement Marrakech. En plus des transporteurs habituels, des compagnies spécialisées dans le long courrier songent à remplacer ces vols par des dessertes au Maroc.

aeriens-007.jpg

Turkish Airlines assurera neuf vols par semaine au lieu de sept vers Marrakech. Les horaires ont été ajustés pour offrir un meilleur choix de vols en correspondance vers un grand nombre de métropoles (Kiev, Los Angeles, Moscou, Bucarest…) (Ph. TA)

La tendance post covid est aux voyages de proximité. L’ONMT et l’ONDA en sont conscients et préparent de leur côté une promotion offensive pour attirer le plus de compagnies et rattraper  les pertes au niveau de l’aérien. Première à ouvrir le bal, la Turkish airlines.

La compagnie continue son développement au Maroc en augmentant ses fréquences pour la route Marrakech-Istanbul. A compter d’aujourd’hui, 1er octobre, le transporteur assurera neuf vols par semaine au lieu de sept. En plus de l’augmentation des fréquences, les horaires ont été ajustés pour offrir un meilleur choix de vols en correspondance vers un grand nombre de métropoles (Kiev, Los Angeles, Moscou, Bucarest…). Transavia, Air France, RAM ….ne sont pas en reste. 

Ces transporteurs continuent de programmer le plus gros des dessertes vers le Maroc. La compagnie irlandaise Ryanair aussi. Elle compte par ailleurs lancer trois nouvelles liaisons entre l’Espagne et le Maroc à partir de novembre prochain reliant l’aéroport de Barcelone-El Prat avec ceux de Rabat, Agadir et Oujda. Les vols seront effectués deux fois par semaine. 

A noter aussi que la compagnie va ouvrir une nouvelle base dès novembre 2021. Celle-ci bénéficiera de deux avions basés à l’aéroport d’Agadir Al Massira. Avec ces moyens renforcés, le transporteur irlandais connectera ainsi Agadir à 7 pays européens (Irlande, France, Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Pologne).

aeriens-007.jpg

C’est à partir de l’Europe et de l’Amérique du nord que le plus gros volume du trafic a été réalisé l’été dernier avec des taux de récupération de l’ordre de 74 % et de 65 % (Source : ONDA)

Un total de 229.000 sièges à l’arrivée sera ainsi offert dès l’hiver 2021-2022, accompagnant la reprise de la destination Agadir-Taghazout. Cette capacité, déjà supérieure à celle offerte par la compagnie avant la pandémie (108.000 sièges à l’arrivée lors de l’hiver 2019-2020), continuera à monter en puissance pour atteindre 570.000 sièges à l’arrivée en 2024.

A noter que depuis le 15 juin dernier, en plus des compagnies marocaines Royal Air Maroc et Air Arabia Maroc, 43 compagnies aériennes internationales desservent  le Maroc dont  des transporteurs israéliens qui opèrent pour la première fois dans les aéroports marocains à l’instar d’El Al et Israël.

Ils  relient désormais Tel Aviv à Casablanca et Marrakech à travers plusieurs vols hebdomadaires. Au total, les aéroports du Maroc sont connectés à 101 aéroports internationaux.

Badra BERRISSOULE

 

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite