×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Taourirt repense son territoire

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5890 Le 24/11/2020 | Partager
Après la Step, création d’un centre d’enfouissement et de valorisation des déchets
28 millions de DH pour ce projet à portée environnementale

Taourirt améliore son cadre de vie en initiant une série d’actions à portée environnementale. Après le lancement des travaux pour l’extension de la station d’épuration des eaux usées domestiques (opérationnelle début 2021) et la dépollution des rejets des unités productrices de la zone industrielle, les travaux vont bon train pour la réhabilitation de l’ancienne décharge (à 70 % du taux d’avancement).

taourirt-090.jpg

La réhabilitation de l’actuelle décharge est indispensable pour lutter contre la dégradation des ressources naturelles de la province et combattre les mauvaises odeurs (Ph A.K)

Une étape transitoire avant l’inauguration du centre d’enfouissement et de valorisation  (CEV) des déchets, prévue dans 30 mois. Cette réhabilitation a pour objectif de neutraliser les sources de  dégradation écologique causées par l’actuelle décharge. Ces travaux de réhabilitation se réalisent dans le cadre du programme national des déchets ménagers et en application de la réforme de développement du secteur des déchets ménagers.

Leur réalisation s’articule autour de trois phases. La première concerne la mise à niveau de l’actuelle décharge avec construction et aménagement d’un casier d’enfouissement (durée de 10 mois). Elle sera suivie d’une phase d’exploitation d’un second casier (durée de 18 mois) puis sa fermeture pour une période de deux mois, soit un total de 30 mois avant le démarrage du CEV provincial.  

Aussi, les premières interventions ciblent les déchets éparpillés à ciel ouvert dans l’actuelle décharge (22 hectares). Ils seront rassemblés vers une petite surface de 3 hectares avec reprofilage pyramidal en hauteur (tumulus de 6 ou 9 mètres) avant d’être couverts par des géocomposites et des matériaux inertes permettant leur insertion dans le paysage environnant.

«Une partie de la surface dégagée servira  pour la construction d’un casier d’enfouissement de 1,5 hectares et un bassin de collecte des lixiviats de 1.500 m² étanchéifiés et connectés par un réseau de captage et de drainage de lixiviat avec tous les ouvrages annexes permettant un enfouissement technique respectant les normes en vigueur», souligne Salima Demnati, Directrice régionale du département de l’environnement.

En parallèle, une plateforme de 800 m² est construite et aménagée pour la pratique du tri par les personnes recensées dans la décharge et organisées en coopérative de tri des déchets.  «Une dimension sociale que le projet a intégré dans une optique d’initiation à la valorisation de la matière recyclable prévue dans le CEV», précise Larbi Touijer, gouverneur de la province lors d’une réunion technique avec l’ensemble des intervenants.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc