×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Vent de précampagne électorale dans les barreaux

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5770 Le 28/05/2020 | Partager

Les élections professionnelles des barreaux sont programmées pour fin 2020. Environ 17.000 avocats et avocates seront appelés aux urnes. Ils doivent élire leurs représentants pour le mandat 2021-2023. Malgré la crise sanitaire engendrée par le coronavirus, une odeur de précampagne électorale souffle déjà sur la corporation. A Casablanca, le plus grand barreau du Maroc, un courant «timide» fait valoir le décret-loi déclarant l'état d’urgence sanitaire! Son article 6 avait suspendu tous les délais. Ce courant s'en prévaut pour proroger son mandat électoral de 3 mois! Par ailleurs, les aides accordées aux avocats à cause de la crise sanitaire animent également les discussions au sein de la profession. Ses aides ont été accordées sous conditions.
F.F.  

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc