×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Adieu Idir

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5753 Le 04/05/2020 | Partager

Le chanteur Idir, l’un des principaux ambassadeurs de la chanson amazigh à travers le monde, est mort, samedi 2 mai, à l’âge de 70 ans. L’annonce  a été faite par sa famille sur les réseaux sociaux. Hospitalisé vendredi à Paris, il a succombé à une maladie pulmonaire. Son plus célèbre titre «A Vava Inouva» (1976), diffusé dans 77 pays et traduit en quinze langues, lui a permis de  parcourir le monde entier  et de remplir les salles, partout où qu’il passe. Sa popularité dépassait ainsi largement l’Algérie son pays d’origine et la France son pays d’accueil. De lui, le sociologue Pierre Bourdieu disait : «Ce n’est pas un chanteur comme les autres. C’est un membre de chaque famille.»
 A.Bo

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc