×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Dossier Spécial

    Quel sera le visage du monde en 2020

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5666 Le 31/12/2019 | Partager
    Les espoirs de trêve commerciale profiteront à tous
    Warning sur les colères sociales

    Fragile croissance mondiale, au risque d’attiser les colères sociales, bataille numérique, impact du changement climatique… Voilà le scénario que prévoient les économistes pour 2020 et au-delà, en attendant qu’une trêve dans la guerre commerciale soit décrétée. Les Etats-Unis et la Chine sont convenus en décembre d’une trêve dans leur surenchère de taxes douanières, en attendant la signature d’un accord préliminaire. De leur côté, les Européens sont confrontés à l’échéance du Brexit, après la victoire de Boris Johnson aux législatives. A surveiller également: la présidentielle américaine.

    ● L’effet guerre commerciale

    guerre-commerciale-066.jpg

    Deux années d’aggravation des différends sur les droits de douane (principalement entre les Etats-Unis et la Chine) ont mis à mal les échanges, érodant l’investissement des entreprises et mettant des emplois en danger, selon l’OCDE. Un constat partagé par Euler Hermes. D’après ses conclusions, l’année 2020 ne devrait être guère plus porteuse pour le commerce international de biens et services, qui ne devrait croître que de +1,7% en volume. Un cycle de croissance basse s’amorce. «Nous pensons que l’incertitude commerciale persistera l’année prochaine, car l’Administration américaine en place est imprévisible et fait du commerce extérieur un argument électoral en vue des prochaines présidentielles. Face à cette situation, les agents économiques devraient à nouveau se montrer prudents», conseille Alexis Garatti, directeur de la recherche macroéconomique chez Euler Hermes. «Nous estimons que la demande et les investissements internationaux n’accéléreront pas, et que la croissance économique mondiale ralentira encore (+2,4%). D’où une nouvelle année de faible croissance des échanges commerciaux internationaux», dit-il.

    ● Les ingrédients nécessaires à la croissance

    indicateur-2020-066.jpg

    Toute nouvelle aggravation des tensions commerciales entraînerait des ruptures dans les réseaux d’approvisionnement et exercerait un effet de freinage sur la confiance, l’emploi et les revenus, prédit l’OCDE dans ses perspectives économiques. Les incertitudes entourant l’avenir des relations commerciales entre l’UE et le Royaume-Uni font peser un risque supplémentaire sur la croissance, de même que le niveau actuellement élevé de la dette des entreprises. Ce sont là autant de facteurs qui pèsent sur l’économie mondiale et font croître le risque d’une stagnation à long terme. La croissance du PIB devrait s’établir à 2,9% cette année, soit son niveau le plus faible depuis la crise financière et se maintenir à 2,9% et 3% en 2020 comme en 2021. Publiées en octobre dernier, les perspectives du FMI prévoient un taux de l’ordre de 3,4% l’année prochaine (ce qui correspond à une révision à la baisse de 0,2% des projections d’avril dernier). La révolution numérique transforme les modèles économiques, tandis que les évolutions climatiques et démographiques bouleversent d’ores et déjà les structures d’activité. La finance mondiale est elle aussi chamboulée après des années de largesses des grandes banques centrales.

    ● Le développement technologique

    developpement-technologique-066.jpg

    De nombreuses innovations portées par les entreprises de la trade tech, pourraient bouleverser la façon dont les entreprises échangent dans le monde, selon les économistes d’Euler Hermes. Le développement des plateformes de commerce en ligne (qui facilitent l’accès à un marché pour les exportateurs) et l’émergence de la blockchain (qui réduit le coût d’une transaction tout en la sécurisant) sont de nature à intensifier le développement du commerce international. Car elles le rendent plus sûr et plus accessible aux entreprises. Toutefois, le développement technologique peut également représenter un frein aux échanges commerciaux entre pays et poser de nouveaux défis. La généralisation de la 5G à l’internet des objets devient un enjeu géopolitique et sécuritaire important tant le risque de cyberattaques augmente. Les savoir-faire composant les chaînes de valeur pourraient être regroupés au profit d’une production internationale moins éclatée, et plus concentrée… «Néanmoins, de plus faibles échanges ne seraient pas forcément négatifs pour tout le monde: plus les chaînes de valeur sont courtes, et plus les risques opérationnels pour les entreprises sont réduits», indique Alexis Garatti.

    F. Z. T.

                                                                     

    Quelques dates clés

    ◆ Janvier
    * 1 - Genève - 25e anniversaire de la création de l’Organisation mondiale du commerce
    * 21 - Davos - Forum économique mondial (WEF) (jusqu’au 24)
    * New York - Entrée en Bourse d’Airbnb (en 2020, date à confirmer)
    * Londres - Date prévue pour le Brexit fin janvier
    ◆ Février
    * Londres - Nouvelle audience d’extradition pour Julian Assange, fondateur de WikiLeaks
    * 21 - Téhéran - Elections législatives
    * 16 - Kyoto - 15e anniversaire de l’entrée en vigueur du protocole de Kyoto sur l’environnement
    ◆ Mars
    * 3 - Los Angeles - Avalanche de primaires surnommée «Super Tuesday»
    * 5 - Genève - Salon international de l’auto (jusqu’au 15)
    * 8 - Monde - Journée internationale des droits des femmes
    * 22 - Monde - Journée mondiale de l’eau
    ◆ Avril
    * 5 - Monde - Journée mondiale de la santé
    ◆ Mai
    * 3 - Monde - Journée mondiale de la liberté de la presse
    * 12 - Cannes - 73e Festival de Cannes (jusqu’au 23)
    * 31 - Monde - Journée mondiale sans tabac
    ◆ Juin
    * 1 - Paris - Procès des attentats de janvier 2015 sur Charlie Hebdo, Montrouge, Hyper cacher (jusqu’au 10 juillet)
    * 4 - Bordeaux - Sommet Afrique-France (jusqu’au 6)
    * 10 - Etats-Unis - Sommet du G7 (lieu à confirmer) (jusqu’au 12)
    * 20 - Monde - Journée mondiale des réfugiés
    ◆ Juillet
    * 13 - Milwaukee - Convention des démocrates pour désigner leur candidat à la Maison-Blanche (jusqu’au 16)
    * 20 - Farnborough - Salon international de l’aéronautique (jusqu’au 24)
    * 28 - Côte d’Ivoire - Date butoir pour la candidature à la présidentielle 2020
    ◆ Août
    * 27 - Monde - Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes du terrorisme
    * 30 - Monde - Journée internationale des disparus
    ◆ Septembre
    * 21 - Monde - Journée internationale de la paix
    * 14 - Bagdad - 60e anniversaire de la fondation de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole)
    ◆ Octobre
    * Burkina Faso - Election présidentielle
    * Côte d’Ivoire - Election présidentielle
    * 17 - Monde - Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté
    ◆ Novembre
    * Washington - Election présidentielle aux Etats-Unis
    * 9 - Glasgow - Sommet sur le climat COP25 (jusqu’au 20)
    * 19 - Monde - Journée mondiale des toilettes
    * 21 - Ryad - Sommet des dirigeants du G20 (jusqu’au 22).

    Source: AFP

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc