×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Une «Algérie nouvelle»… à quel prix

    Par L'Economiste | Edition N°:5655 Le 16/12/2019 | Partager
    Le nouveau président tend la main au Hirak, la rue le conspue
    L’armée félicite, premières réactions internationales
    Résultats définitifs entre le 16 et le 25 décembre, après examen d’éventuels recours
    elction-algerie-055.jpg

    Lors de sa première sortie médiatique, Abdelmadjid Tebboune a dit «tendre la main au Hirak pour un dialogue afin de bâtir une Algérie nouvelle». Le nouveau président algérien s’est aussi engagé à «amender la Constitution (...) qui sera soumise à un référendum populaire, sans en préciser les modalités, et à lutter contre les corrompus».

    Il a aussi promis de défendre la liberté de la presse. «Je serai toujours du côté des jeunes et de leur intégration effective dans la vie économique et politique», promet le nouveau chef de l’Etat.

    Sur le terrain, la mobilisation continue. Des manifestations ont eu lieu dans le centre d’Alger pour conspuer le nouveau chef de l’Etat. Et ce, au lendemain d’un scrutin boycotté par le mouvement de contestation qui a contraint en avril Bouteflika à la démission.

    Le taux de participation (39,83%) est le plus bas de l’histoire des scrutins présidentiels pluralistes en Algérie. Il est inférieur de plus de 10 points à celui du précédent (le plus faible jusqu’ici), qui en 2014 avait vu la 4e victoire de Bouteflika. Les résultats définitifs seront publiés entre le 16 et le 25 décembre, après examen d’éventuels recours.

    Pour le sociologue Nacer Djabi cité par l’AFP, «Tebboune va démarrer avec un grand handicap de légitimité. Même si le scrutin n’est pas falsifié, les Algériens n’ont plus confiance…». «Le vote est truqué. Vos élections ne nous concernent pas et votre président ne nous gouvernera pas…», scandaient les manifestants qui ont défilé nombreux à Alger lors du 43e vendredi de mobilisation depuis le déclenchement du Hirak en février. 

    Les contestataires exigent la fin du «système aux manettes depuis l’indépendance et le départ de tous les anciens soutiens ou collaborateurs de Bouteflika», tiennent à rappeler les médias locaux. Premier chef d’Etat étranger à réagir, le président français Emmanuel Macron a «pris note de cette élection et appelé les autorités à engager un dialogue avec le peuple algérien…». 

    Washington a de son côté affirmé soutenir «le droit des Algériens à exprimer pacifiquement leurs opinions, tout en se félicitant du déroulement du scrutin… ». Le chef d’état-major de l’armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a félicité le nouveau président. L’armée «appuiera le président élu», a-t-il indiqué tout en estimant qu’il était «expérimenté et apte à mener l’Algérie vers un avenir meilleur».

    Tebboune, 74 ans, a été élu dès le premier tour de la présidentielle, avec 58,15% des suffrages, a annoncé l’Autorité nationale des élections (Anie). En ce qui concerne les relations maroco-algériennes, celles-ci seront basées sur «le respect et la réciprocité», a tenu à préciser le nouveau président algérien.

    A une question sur une éventuelle réouverture des frontières, il réplique: «…certes, il y a eu des événements qui ont causé leur fermeture. Il faut supprimer la principale cause du conflit et tout le reste suivra…».

    F. Z. T. avec agences

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc