×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Diplômes: Le ministère ne se chargera plus des équivalences

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5645 Le 02/12/2019 | Partager

    L’évaluation des demandes d’équivalence des diplômes obtenus à l’étranger ne sera plus du ressort du ministère de l’Enseignement supérieur. Le conseil de gouvernement a adopté, jeudi dernier, un décret permettant de transférer cette mission à l’Agence nationale d’évaluation et d’assurance qualité (Aneaq). L’Agence procèdera à l’expertise des dossiers à partir de l’année prochaine. Les procédures seront dématérialisées afin de simplifier l’opération. Néanmoins, la démarche ne sera plus gratuite. Les demandeurs de l’équivalence devront à l’avenir payer ce service.

    A.Na

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc