×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Tourisme: Comment exister sur le plus grand marché au monde

    Par Nadia DREF | Edition N°:5588 Le 09/09/2019 | Partager
    L’ONMT reconduit son partenariat avec le groupe C trip
    Objectif : 500.000 touristes contre 132.000 actuellement
    150 millions de touristes chinois par an

    Bonne pioche pour l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Moins d’un an après un premier partenariat, l’office a pu décrocher un deuxième contrat de co-marketing d’une durée de trois ans avec le leader chinois de tourisme en ligne, C Trip.

    Ce nouvel accord a été signé, vendredi 6 septembre à Rabat, en présence du fondateur et président du tour-opérateur chinois, Liang Jianzhang. Objectif: attirer à terme 500.000 touristes chinois par an sachant que les arrivées se situent actuellement à 132.000.

    «C’est important pour nous de nous positionner sur ce marché qui est le plus grand émetteur de touristes au monde et qui ouvre des perspectives de développement hors du commun», a souligné Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT.

    Le renforcement des flux passera par des campagnes publicitaires digitales, à travers l’écosystème C Trip. Cette grande agence de voyage en ligne compte 300 millions d’utilisateurs actifs et plus de 30.000 employés. Il réalise un chiffre d’affaires de  plus de 4 milliards de dollars. Ce TO fournit des offres de billets d’avion, de visas, de logements, de vacances, de croisières ou de voyages d’affaires.

    C Trip dispose d’un réseau composé de plus de 1,2 million d’hôtels dans 200 pays et régions et de plus de 2 millions d’itinéraires aériens reliant plus de 5.000 villes à travers le monde.  L’ONMT mise également sur le lancement d’une ligne aérienne directe.

    Pour l’heure, le Royaume est desservi par des connexions indirectes via l’Europe ou le Moyen-Orient. «Nous nous préparons à franchir de nouvelles étapes sur ce marché. Il est fort probable d’établir une connexion directe. Les discussions avec une compagnie chinoise sont toujours en cours», révèle Adel El Fakir.

    Dans sa stratégie, l’Office a associé également les professionnels pour mieux accueillir les voyageurs chinois qui sont particulièrement intéressés par la diversité du patrimoine naturel, culturel et historique.

    Selon l’ONMT, 82% des visiteurs chinois ont opté pour des 4 et 5 étoiles, montrant ainsi leur préférence pour des prestations et des expériences de qualité. Ces touristes apprécient le Maroc car c’est une destination sûre, et exotique alliant luxe et prestige. Le Royaume s’est vu décerner le prix, en janvier 2019, de «The Best Popular Culture Tourism Destination».

    Par ailleurs, la ville la plus prisée par les voyageurs issus de l’Empire du Milieu est Chefchaouen «The Blue City». Ces visiteurs préfèrent également découvrir Casablanca, Marrakech, Fès et Tanger.

    200.000 voyageurs attendus en 2019

    Certes, le marché chinois reste encore petit comparé aux autres pays émetteurs dont la France, l’Espagne, l’Italie où l’Allemagne. Toutefois, il présente une forte croissance ces dernières années, passant de 10.000 visiteurs en 2015 à près de 132.000 en 2018. Pour 2019, il est prévu d’accueillir quelque 200.000 voyageurs. Cette montée en puissance est également due à la levée du visa en 2016. De plus, l’ONMT a mis en place une stratégie de promotion spécifique afin d’attirer un grand nombre de voyageurs. Plusieurs actions ont été menées auprès des professionnels (voyages de presse, éductours, participation aux plus grands salons du tourisme en Chine) et du public. Et pour cause, la Chine reste un marché à très haut potentiel pour le tourisme marocain. Sur une population de 1,4 milliard d’habitants, 150 millions sillonnent chaque année le monde.

    Nadia DREF

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc