×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    De bonnes sources

    Ces forces de l’ordre victimes d’agression

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5586 Le 05/09/2019 | Partager

    Les corps sécuritaires chargés d’appliquer la loi sont la cible d’outrage et de violence physique. Ainsi, 3.549 affaires judiciaires ont été recensées en 2018.
    La Police nationale, la Gendarmerie royale et les Forces auxiliaires sont respectivement les plus exposées aux agressions verbales et physiques. Douaniers et instances judiciaires ne sont pas non plus épargnés. Les gardes forestiers figurent aussi sur la liste des fonctionnaires ciblés par ces atteintes ayant généré 4.175 poursuites au total. Les hommes sont concernés dans plus de 90% des cas. En revanche, à peine quelques 300 femmes ont eu affaire à la justice. Dans la majorité des cas, la gente masculine comparaît en état de détention préventive devant le tribunal. Et ceci contrairement aux femmes mises en cause dans ce type d’affaires pénales.

    F.F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc