×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Hôtels classés: Fini la déclaration manuelle!

    Par Nadia DREF | Edition N°:5572 Le 08/08/2019 | Partager
    Les professionnels sont tenus chaque jour de renseigner en ligne sur les nuitées enregistrées
    L’accès au portail est soumis à la validation de l’inscription par les autorités

    Bientôt ce sera la fin de la déclaration manuelle des nuitées dans les établissements touristiques classés. Les professionnels seront dans l’obligation de télédéclarer quotidiennement les nuitées sur un nouveau portail qui vient d’être mis en place par les ministères du Tourisme et de l’Intérieur ainsi que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la Gendarmerie royale.

    En plus de répondre à un souci sécuritaire, cette plateforme électronique pourra fournir quotidiennement des statistiques permettant d’avoir de la visibilité sur l’évolution du secteur touristique. Les opérateurs sont invités à s’inscrire en ligne sans trop tarder.

    Des comités préfectoraux et provinciaux, regroupant les représentants des différents partenaires, ont déjà été mis en place pour suivre le déploiement de la plateforme et accompagner les professionnels du tourisme, précise la tutelle. Par ailleurs, des guides didactiques et d’autres informations sont disponibles sur la plateforme électronique (https://www.stdn.ma).

    Pour adhérer à ce système, les opérateurs devront constituer un dossier complet à fournir, une seule fois, aux autorités suivant une nouvelle procédure. Chaque opérateur est tenu de s’inscrire sur le site web et de remplir un formulaire dédié. Il doit également fournir des renseignements sur l’établissement. Une fois les informations saisies sont confirmées, le compte est enregistré sur le système.

    Ces professionnels doivent dans une seconde étape se présenter au service régional compétent de la DGSN/Renseignement généraux/Gendarmerie royale muni de plusieurs pièces: autorisation d’exploitation, registre d’hôtel ainsi qu’une pièce d’identité de l’administrateur de l’établissement d’hébergement touristique. Chaque compte créé devra ensuite faire l’objet d’une validation de la part de la DGSN, les Renseignements généraux  ainsi que la Gendarmerie royale.

    Une étape qui permettra aux autorités de s’assurer de la validité et la conformité des informations renseignées sur le compte de l’établissement hôtelier concerné. Une fois l’adhésion validée, un reçu d’activation généré par le système sera remis à l’établissement.

    Il contiendra les informations suivantes: dénomination de l’unité en arabe et en français, raison sociale, adresse, mot de passe de l’administrateur de l’établissement (généré par le système), dongle ou certificat d’authentification, registre d’hôtel coté et paraphé ainsi que le kit d’installation.

    Un délai de 60 jours

    La validation du compte par les services de la DGSN/RG/GR doit s’effectuer dans un délai maximum de 60 jours. Passée cette période, le compte sera automatiquement supprimé. En cas de fermeture définitive de l’établissement, l’agent procède à la désactivation du compte en question. A l’issue de 50 tentatives de connexion échouées, l’administrateur doit se présenter chez l’agent de sécurité compétent pour l’activation de son compte.

    Nadia DREF

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc