×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    LaFactory lance son programme de Business Angels

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5547 Le 02/07/2019 | Partager
    Pré-requis pour les start-up: minimum 1 an d’existence et un fort potentiel de croissance
    Montant d’investissement entre 100.000 et 500.000 DH
    lafactory_5547.jpg
    «Par les entrepreneurs, pour les entrepreneurs». C’est le slogan choisi pour Angels4Africa. L’initiateur du projet, Mehdi Alaoui, a aussi décliné 4 valeurs fondatrices, qui sont: la passion pour l’innovation, les nouvelles technologies et l’entrepreneuriat, le pragmatisme, le Giveback et le goût du risque (Ph. Privée)

    UN nouvel espoir vient de naître pour les startuppers. LaFactory, l’espace d’innovation de ScreenDy a lancé mercredi dernier une nouvelle initiative en faveur des jeunes pousses. Il s’agit d’un programme de business angels, baptisé «Angels4Africa», réunissant des entrepreneurs expérimentés souhaitant investir dans les startups technologiques. «Ce modèle de financement existe déjà au Maroc et fonctionne très bien, sauf qu’il n’est pas structuré et comporte un certain nombre de risques. L’objectif d’Angels4Africa est de reprendre le modèle, d’être un médiateur et de mettre en place un écosystème créateur de valeur», souligne Mehdi Alaoui, initiateur du projet et CEO de LaFactory. «Notre but n’est pas de remplacer les fonds d’investissements existants, mais plutôt de les compléter», tient-il à préciser. 
    Ainsi, le nouveau réseau accompagnera les investisseurs et les jeunes pousses de bout en bout. Il les guidera durant les étapes de sourcing, de sélection, de négociation, d’évaluation du risque, de closing et fera aussi un suivi post-investissement. «L’objectif est de leur simplifier les prises de décisions et les décharger des lourdeurs administratives», indique le management. 
    Le montant d’investissement des business angels oscillera entre 100.000 et 500.000 DH. Il peut être collectif ou individuel. Angels4Africa tient à préserver la vie privée des investisseurs. Ceux qui souhaitent investir sous couvert d’anonymat ou qui ne disposent pas d’assez de temps pour le coaching des startuppers peuvent choisir d’être représentés par un entrepreneur/coach de référence. Ils auront ainsi le statut d’investisseur masqué. «C’est tout d’abord une aventure humaine que nous proposons aux deux parties. Nous avons sollicité des personnes ayant déjà entrepris par le passé, qui disposent d’une certaine empathie, connaissent le parcours du combattant de la start-up et sont à même de mieux comprendre leurs difficultés», indique Mehdi Alaoui.  L'appel à candidatures est ouvert aux startups avec un an d'existence au minimum et ayant un fort potentiel de croissance. Le dépôt de la candidature se fait sur le site www.angels4africa.co. 
    Parmi les noms des business angels dévoilés mercredi dernier, nous retrouvons Mohamed Horani (HPS), Saloua Karkri-Belkeziz (GFI), Kenza Lahlou (PDG Outlierz), Amine Zarouk (DG Alten), Hassan Bahej (DG IBM), Hicham Iraqi Houssaini (DG Microsoft), Tarik Fadli, Mehdi Benslim (PDG Buzzkito), Larbi Belrhiti (CEO Jumia)... et bien d’autres. 
    Par ailleurs, le réseau ambitionne de se développer rapidement en Afrique qui regorge d’opportunités en termes d’innovation et de startups.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc