×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca/Circulation: 1er coup de pioche à la trémie Gandhi début juin

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5522 Le 23/05/2019 | Partager
    Livraison mi-2020 pour un coût global de 160 millions de DH
    6 scénarios de déviation proposés aux automobilistes
    Suspension du tramway vers Aïn Diab du 20 juillet au 5 août
    ghandi_tremie_022.jpg

    Le carrefour Gandhi avant et après les travaux à la mi-2020. En attendant, des mois de circulation infernale sont attendus sur cet axe. Six voies de déviation sont proposées aux automobilistes (Ph. Casa Transport)

    Avis aux automobilistes casablancais: le compte à rebours pour le démarrage des travaux sur la trémie Gandhi est déjà enclenché. Après une phase de déviation de réseaux souterrains (Lydec et télécoms), le premier coup de pioche pour la réalisation de cet ouvrage d’art sera donné le 1er juin prochain. Il faudra donc se préparer psychiquement  à affronter une période très difficile pour la circulation sur ce carrefour très fréquenté (un an au moins).

    «Il a fallu attendre le lancement du pont à haubans et du Nœud A avant d’entamer les travaux pour ne pas bloquer la circulation sur cet axe», explique une source auprès de Casa Transport. Le chantier, dont le coût s’élève à 160 millions de DH, est mené par l’entreprise adjudicataire Bioui Travaux. Il devra être livré mi-2020, voire avant ce délai (vers le mois de mars) pour ne pas entraver davantage la circulation.

    «Nous allons effectuer les travaux sur la trémie en priorité afin de pouvoir l’ouvrir à la circulation avant les voies latérales comme c’était le cas pour les autres trémies», soutient la même source auprès de la SDL. En effet, les trémies Azbane, les facultés, Aïn Sebaâ et Sidi Abderrahmane ont été ouvertes à la circulation avant la finalisation des travaux sur les axes routiers afin d’alléger le trafic au plus vite.

    Actuellement,  les voies de déviation sont tracées et les passages à gauche et à droite sont aménagés pour pouvoir fermer le milieu du boulevard. «Des voies de circulation temporaires sont en cours d’aménagement et des déviations seront recommandées à l’aide d’une signalétique spécifique», est-il indiqué.

    En fait, 6 voies de déviation sont recommandées aux automobilistes passant par des boulevards comme Yacoub El Mansour, Stendhal, Sidi Abderrahmane, Maâti Bouabid, l’autoroute urbaine (entrée de l’Oasis au lieu de l’OCP)… Des panneaux sont affichés sur les principaux axes afin de guider les automobilistes vers les voies de circulation temporaire.

    A signaler qu’une étape majeure de ce chantier sera franchie entre le 20 juillet et le 5 août  prochains. Il s’agit de la réalisation d’un pont de soutènement sous la plateforme du tramway permettant d’intervenir par la suite pour creuser le passage souterrain. A cet effet, la fourche Derb Ghellef-Aïn Diab de la ligne T2 du tramway connaîtra un arrêt d’une durée de 15 jours. Durant cette période, l’accès au carrefour sera très limité et il est recommandé d’emprunter les voies de déviation.

    «Le tronçon entre Bernoussi et la station de correspondance Anoual de la ligne 2 restera opérationnel», est-il expliqué auprès de Casa Transport. C’est cette même SDL qui a piloté des projets comme les carrefours Azbane et les facultés et le Noeud «A».

    Elle se voit également confier l’actualisation du plan de déplacements urbains, la construction de 4 lignes de tramway totalisant 73 km (dont les lignes 1 et 2) et de  2 lignes de BHNS, la mise à niveau du système de transport, que ce soit à travers l’établissement d’un schéma directeur de stationnement (entériné par le conseil de la ville en 2017) ou la création d’une offre de parkings en ouvrage financés dans le cadre de PPP ou encore la réalisation d’un poste central de commande de vidéo-surveillance et de régulation du trafic.

    Casa Transport devra aussi entamer le réaménagement complet des boulevards Zerktouni et la Résistance (à partir de bd Mohammed VI jusqu’à la corniche). Un projet qui est encore en phase d’étude.

    Casa Transport a également reçu un mandat de l’Etablissement de coopération intercommunale «Al Baida», qui représente 18 communes, pour mener l’intégralité du processus de contractualisation avec un ou plusieurs exploitants afin d’assurer un service régulier de transport en commun par autobus à partir de novembre 2019 (après le départ de M’dina Bus).

    Fiche technique

    • Trémie à 2x2 voies plus un TPC de 1,5 m
    • Longueur: 560 mètres
    • Ouverture de la trémie: 16,5 mètres
    • Durée des travaux: 14 mois
    • Mise en service prévisionnelle: mi-2020
    • Budget: 160 millions de DH.

    Aziza EL AFFAS

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc