×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Métamodèle: Communiquez sans malentendus

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5520 Le 21/05/2019 | Partager
    metamodele-020.jpg

    Récemment introduit au Maroc, le Métamodèle permet aux salariés de préciser les propos de leurs collègues pour communiquer de manière plus transparente tout en évitant malentendus et incompréhensions. Un moyen de réguler les conflits au sein des équipes et d’apaiser ainsi sensiblement le climat social en interne (Ph. rh7conseil.net)

    Développer ses habiletés à communiquer de manière plus transparente pour désamorcer les conflits en entreprise. C’est le concept à la fois original et innovant du Métamodèle. Une méthode récemment introduite sous nos latitudes qui amène les employés et leurs supérieurs à repérer et à anticiper leurs erreurs de langage susceptibles de créer des malentendus et des incompréhensions. Un moyen efficace d’apaiser le climat social et de limiter autant que possible les clashs au sein des équipes. Découvrez ce nouveau moyen de communication grâce à Imane Benhsain, directrice associée à Rebus accompagnement et executive coach.

    ■ Une méthode pour repérer les erreurs de langage
    Le Métamodèle est un processus de questionnement mis au point dans les années 1970 par John Grinder et Richard Bandler, les créateurs de la PNL. Transposée au monde de l’entreprise actuel, cette démarche amène managers et employés à préciser les propos de leurs interlocuteurs en partant du postulat qu’il existe trois erreurs de langage. La première – dite omission – survient lorsque les employés ne précisent pas certaines informations qui leur semblent évidentes. La seconde, appelée généralisation, apparaît lorsque l’employé généralise des faits. Enfin, la distorsion constitue quant à elle une légère déformation de la réalité pour se la représenter de manière plus conforme à nos croyances.
    L’avis du spécialiste: Ces erreurs de langage doivent absolument être repérées chez les salariés en leur posant des questions adéquates. Objectif: éclaircir le fond de leur pensée et éviter les jugements inappropriés. Une démarche qui s’applique aussi bien en entreprise que dans la vie personnelle.

    cles_de_la_communication_020.jpg

    ■ Un moyen efficace de réguler les conflits
    Le Métamodèle est une méthode qui permet de désamorcer les conflits des employés. Cette technique permet plus précisément aux troupes de communiquer de manière plus transparente pour mieux atteindre leurs objectifs. Un moyen d’avoir une meilleure synergie d’équipe et de contribuer à améliorer leurs performances.
    L’avis du spécialiste: Cette démarche permet d’obtenir une communication partagée entre les salariés en créant des représentations factuelles qui évitent les malentendus. Un moyen de mieux percevoir le cadre de référence de chaque salarié pour améliorer ses compétences et booster la communication interne.
    ■ Des formations concrètes en entreprise
    En entreprise, des formations de trois jours sont proposées en interne aux managers ainsi qu’aux équipes. Elles comprennent une partie «workshop» avec plusieurs travaux en groupe ainsi qu’une partie «training» ou expérimentale incluant des exercices de mise en situation. Objectif: saisir au vol de la conversation les figures linguistiques à questionner. Le salarié apprend notamment à questionner une omission pour mieux orienter le discours de son interlocuteur en posant des questions de type «Quand?», «Comment?» ou encore «Où?».  Quant aux généralités, il est judicieux de les mettre en évidence en repérant maximes et proverbes faisant d’un simple exemple une vérité générale. Pour la distorsion, cependant, la démarche est légèrement différente. L’employé doit faire répéter plusieurs fois à son interlocuteur la phrase, le mot ou l’expression en question. Il est en effet difficile de répéter la même phrase lorsqu’on est pas tout à fait sûr de sa position.
     

    imane_benhsain_020.jpg

    Imane Benhsain est coach d’organisation certifiée en process communication. Egalement formatrice en management et consultante en stratégie, elle dirige le cabinet de conseil et de coaching Rébus accompagnement et applique régulièrement le Métamodèle auprès de ses clients (Ph. I.B.)

    L’avis du spécialiste: Les mécanismes de généralisation, sélection et distorsion du langage interfèrent différemment suivant les individus et expliquent les différences d’interprétation des informations véhiculées au cours d’une situation de communication. Ils sont repérables via des exercices nécessitant à la fois du temps, de la pratique et de la persévérance.

    ■ L’apanage des entreprises de services au Maroc
    Le Métamodèle est une méthode récemment introduite sous nos latitudes. Cet outil intéresse avant tout les entreprises de services ainsi que les commerciaux, des postes confrontés directement aux clients et au sein desquels la communication occupe une fonction capitale.
    L’avis du spécialiste: Bien que prometteur à première impression, cet outil peut néanmoins s’avérer délicat, voire même utopique à utiliser en entreprise au quotidien.

    Karim AGOUMI

     

     

     

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc