Entreprises

Ces FinTechs qui bousculent le marché de l’information financière

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5450 Le 11/02/2019 | Partager
DirectFN développe son réseau marocain
L’entreprise parie sur la forte pénétration du mobile
Lancement de plusieurs plateformes de dernière génération
afaq_khan_050.jpg

Afaq Khan, directeur général de DirectFN: «Nous sommes en mesure d’apporter des solutions innovantes pour les marchés émergents et frontaliers à travers une plateforme moderne éprouvée front to back visant à transformer l’industrie des activités de courtage et de gestion d’actifs au Maroc et en Afrique» (Ph. Jarfi)

Dans le marché de l'information financière (cotations, analyses, bases de données), les positions ne sont pas toujours définitives. Certaines startups arrivent à se frayer une place dans un secteur dominé pendant longtemps par les mastodontes Bloomberg et autre Thomson Reuters. C'est l'un des marqueurs de ces dernières années dans un marché rythmé pendant des années par le manque d'innovation et des pratiques tarifaires élevées de la part des acteurs historiques.

L'arrivée de nouveaux facteurs intervient à la faveur d'une migration technologique du secteur, laquelle facilite la désintermédiation, ainsi que des environnements réglementaires de plus en plus volatils. Ce qui exige plus d'agilité dans les stratégies. La consolidation n'est pas portée exclusivement par le pôle anglo-saxon.

Par exemple, le groupe DirectFN, qui se positionne à la fois en tant que FinTech et FinCon (abréviation de Financial Controller), tisse sa toile à partir de son QG établi dans la région Mena et revendique d'ores et déjà près 250.000 utilisateurs finaux et plus de 100 clients institutionnels.

L'entreprise s’appuie sur une équipe de 100 ingénieurs, basés en Asie là où les géants informatiques américains et autres GAFAM sous-traitent une grande partie de leurs programmes de développement (mais compte 200 collaborateurs au total). Afaq Khan, directeur général, de DirectFN, est d'ailleurs un ancien ingénieur commercialisant des solutions de Sun Microystems.

«Nous sommes en mesure d’apporter des solutions innovantes pour les marchés émergents et frontaliers à travers une plateforme moderne éprouvée front to back visant à transformer l’industrie des activités de courtage et de gestion d’actifs au Maroc et en Afrique», souligne Khan.

Pour son développement au Maroc, DirectFN s'est associée à Mehdi Chekkouri, un ancien de CFG Bank où il a fait ses preuves dans le trading actions et en analyse technique et fractale, notamment. Le partenariat s'appuie sur Fractal Markets, entité créée par Chekkouri en 2011 et qui gère l’activité de DirectFN au Maghreb et en Afrique francophone (Afrique de l’Ouest et Afrique centrale).

DirectFN mise beaucoup, pour sa croissance sur la nouvelle dynamique du Maroc, en tant que hub sur le continent, avec l’entrée en service de CFC (Casablanca Finance City). A l’instar de grands noms tels que Goldman Sachs, HSBC, JP Morgan, Dubai Islamic Bank, plusieurs structures et banques marocaines lui font déjà confiance: Capital Gestion Group, BCP Private Bank Morocco, Crédit du Maroc, Sogécapital… En 18 ans de présence dans la zone Mena, DirectFN compte plus de 250.000 utilisateurs finaux et plus de 100 clients institutionnels.

Pour le premier semestre 2019, DirectFN annonce le lancement de plusieurs plateformes de dernière génération: eBrooking 2.0, l’Asset Management System et le Wealth Management System de nouvelle génération basées sur le Robot advisory ainsi qu’une plateforme d’AML (anti-blanchiment).

M.Ko.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc