×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Nouvelle consécration pour Tibu Maroc

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5423 Le 02/01/2019 | Partager
    L’ONG vient de recevoir le prix «Ibdaa Award» délivré par Moroccan CISE
    Décrochage scolaire, autonomisation des filles… Les axes qui ont fait la différence
    tibu_marocvraie_023.jpg

    Et une récompense de plus pour Tibu Maroc! L’ONG marocaine vient en effet de recevoir le prix «Ibdaa Award» des mains du Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social (Moroccan CISE). Une distinction remise pour ses efforts régulièrement réalisés afin d’insérer socialement les jeunes marocains et les intégrer sur le marché du travail à travers le basket.

    Un trophée particulièrement valorisant décerné à l’organisme lors du dernier sommet marocain de l’entrepreneuriat social, qui s’est récemment tenu à Casablanca. Cette quatrième édition, qui a rassemblé un parterre de pas moins de 200 ONG et entrepreneurs sociaux, comportait, outre des conférences et des ateliers, une cérémonie de remise des prix.

    Une distinction attribuée à Tibu en récompense de ses efforts continus en matière d’éducation, d’inclusion sociale et d’aide à l’insertion professionnelle.

    «Depuis sa création, notre groupe est parvenu à résoudre par le biais du sport des problématiques sociales clés telles que le décrochage scolaire, l’autonomisation des filles ou encore l’employabilité des jeunes. Un moyen unique et original de guider les jeunes désœuvrés vers le chemin de la réussite», confie ainsi le président de Tibu Maroc Mohamed Amine Zariat.

    Mais pas uniquement. L’ONG s’est aussi fait remarquer pour sa capacité à récolter, lever et optimiser des fonds pour ses activités. Des finances basées sur un solide partenariat entre acteurs publics et privés.

    Ce n’est pas la première fois que le groupe s’est démarqué dans le domaine. Le 16 octobre dernier, son président avait été élu membre à part entière du prestigieux réseau international des innovateurs Ashoka. Une attribution rare et particulièrement valorisante dont l’accès est extrêmement sélectif.

    «Il n’y a que 3500 Ashoka fellows dans le monde, intégrant seulement un total de cinq marocains», souligne Zariat. Pour faire partie de ce cercle très fermé, les candidats doivent passer des entretiens «face to face» rigoureux et convaincre le jury en lui présentant un rapport d’activité pertinent.

    K.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc