×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

SOS

Par L'Economiste| Edition N°:1029 Le 31/05/2001 | Partager

Dans la plupart des grands chantiers du pays, les bennes se sont tues hier. Les ouvriers sont restés chez eux. Cet arrêt n'est pas l'oeuvre de syndicats ouvriers du bâtiment. Ce sont les patrons qui sont en colère. Ils ont décidé de lever le pied. C'est une première. Par ce geste, la Fédération des Promoteurs Immobiliers proteste contre la décision de l'Ordre des architectes d'introduire un “contrat type”, qui prévoit leur rémunération à hauteur de 5% du montant du chantier. C'est ce qui a mis le feu aux poudres. Rien ne va plus entre les partenaires. Depuis plusieurs mois, le torchon brûle. Des réunions pour désamorcer la bombe n'ont pas abouti. Le dialogue de sourds est bien installé et le dossier est dans l'impasse.Ce secteur n'avait pas besoin de ça. C'est la période de croissance dans le bâtiment. Les arrêts de chantier sont synonymes de pertes pour le promoteur, la sous-traitance qui gravite autour et les clients. Ces entreprises qui ont décidé d'immobiliser leurs chantiers courent de nombreux risques. Elles perdent de l'argent. C'est aussi de l'argent perdu pour l'économie. Mais, elles courent également le risque d'introduire la notion de grève dans un secteur qui a toujours fait barrage à ce type de mouvement. Visiblement, elles ne le font pas de gaieté de coeur. Ont-elles le choix? Dans ce dossier, tout le monde a raison. Que fait le gouvernement? Il semble regarder ailleurs. Il est insensible aux différents SOS. En principe, la puissance publique doit jouer son rôle politique. Et trancher. Mais rien ne s'est produit et aucune solution n'a été trouvée. Faut-il là aussi créer une commission spéciale, comme pour d'autres dossiers chauds, pour mieux noyer le poisson? Mohamed CHAOUI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc